Elemraan fait le boulot

Autres informations / 15.05.2014

Elemraan fait le boulot

Elemraan (Shamardal) a signé des débuts victorieux, sans étincelle, dans le Prix du Jeu de l’Oie. Le pensionnaire de John Hammond s’est mal élancé de sa stalle. Christophe Soumillon l’a vite rapproché de la tête pour prendre les commandes de l’épreuve et, dans la ligne droite, il s’est montré courageux pour résister à l’attaque de White Jacket (Peintre Célèbre), finalement troisième. Venediger (Kandahar Run) s’est montré très vert, et a bien conclu pour prendre la deuxième place.

Elemraan a fait le boulot pour ses débuts, mais John Hammond s’est montré prudent. « C’est un cheval qui peut encore progresser un peu, a estimé John Hammond. Je pense cependant que c’était un lot faible. Dans une "D" contre d’autres gagnants, cela risque d’être plus difficile. Mais ce n’est pas un cheval de terrain très souple, il sera mieux sur la "fibrée" et sur des distances de 1.300m. Venediger n’était pas sur son terrain non plus. Il sera mieux sur plus long. »

LA FAMILLE DE NAYEV

Elemraan est un fils de Tadris (Red Ransom), une gagnante de Listed à Lingfield. Au haras, elle a donné Yaseer (Dansili), placé de Grs3.

C’est un descendant de Height of Fashion (Bustino), gagnante des Princess of Wales’s Stakes (Gr2), qui a ensuite brillé au haras, donnant naissance à Nayef (Gulch), gagnant des Juddmonte International Stakes, des Champion Stakes, des Prince of Wales’s Stakes et du Dubai Sheema Classic (Grs1), ainsi qu’à Nashwan (Blushing Groom), gagnant du Derby d’Epsom, des 2.000 Guinées, des "King George" et des Coral Eclipse (Grs1).