France galop travaille sur plusieurs modifications du code

Autres informations / 21.05.2014

France galop travaille sur plusieurs modifications du code

Bertrand Bélinguier a réuni lundi le Conseil

d’administration de France Galop.

Premier sujet au programme, l’année 2013 a été

marquée par une activité PMU en baisse significative, des charges

d’exploitation contenues et un accroissement des encouragements à l’élevage. Il

en est ressorti un résultat d’exploitation déficitaire, compensé par une

recette exceptionnelle liée à la vente de l’hippodrome d’Évry. Les comptes ont

été arrêtés à un résultat net positif de 6,3M€ en ligne avec les prévisions.

Son affectation sera proposée au Comité du 23 juin prochain.

Par ailleurs, France Galop travaille sur plusieurs

modifications significatives du Code des courses :

• l’adoption de la notion de sursis pour certaines

sanctions

prévues au code ;

• l’opportunité de laisser aux Commissaires un

pouvoir d’ap-

préciation ;

• l’adaptation de conditions d’attribution de la

licence d’en-

traîneur public ;

• la protection médicale des personnes montant en

course

ainsi que diverses dispositions techniques.

Le détail de ces modifications sera proposé au

Comité le 23 juin prochain, qui sera appelé à les étudier et à les voter.

Le Conseil d’administration a aussi été l’occasion

d’approuver le programme des réunions Premium au second semestre en plat et en

obstacle.

Enfin, le succès de la réunion du Grand

Steeple-Chase de Paris et son organisation sans faille par les équipes de

France Galop et de ses partenaires ont été salués. La réussite de la journée,

tant sur le plan sportif avec une compétition enthousiasmante longtemps

indécise, qu’au plan du public, avec près de 11.000 entrées dont 50 % payantes,

a

été totale. Le président a enfin souligné le

retentissement médiatique de l’événement, renforcé par la sagacité d’un parieur

qui a remporté plus de 6,5 M€ au Quinté Plus. Il s’est réjoui qu’une somme de

11.000 euros ait pu être versée à l’association ELA qui lutte contre les

leucodystrophies.