Geluroni prend date avec l’élite

Autres informations / 05.05.2014

Geluroni prend date avec l’élite

AUTEUIL, DIMANCHE

Lauréat du Prix Claude Cohen pour ses débuts à Auteuil, sur

les haies, Geluroni (Antarctique) est resté invaincu sur la butte Mortemart à

l’issue du Prix James Hennessy (L). Pourtant, le pensionnaire de Guillaume

Macaire débutait sur les gros obstacles directement au niveau Listed. Mais

Geluroni est un vrai cheval d’Auteuil et, comme le rappelait son entraîneur

après l’arrivée : « Quand on a l’aptitude à Auteuil sur les haies, je ne vois

pas pourquoi on ne l’aurait pas sur le steeple ! » Avec sa victoire de Listed,

Geluroni prend date pour le Prix Maurice Gillois (Gr1) car il ne devrait pas

participer au Prix Ferdinand Dufaure (Gr1) qui se dispute dans seulement quinze

jours. En dépit du faible nombre de partants, le rythme de la course a été

régulier.

royale Flag (Nickname) et Beware ??(Network) ont pris les

devants et ont dirigé les débats à bonne allure. Fautif au brook, Beware s’est

bien relancé, mais il a plafonné sur le plat, concluant quatrième. Toujours

derrière les animateurs, son compagnon d’entraînement Geluroni a entamé son

effort à l’entrée de la ligne droite. Une fois la dernière haie sautée, sur la

même ligne que Royale Flag, mais avec plus de ressources qu’elle, Geluroni a

été sollicité aux bras par son jockey, Vincent Cheminaud, et cela a suffi pour

qu’il se détache facilement. Très bien armé avec ses 4ans, Guillaume Macaire a

déclaré : « C’est le cheval qui a le plus de fraîcheur et de technique qui l’a

emporté. C’est un très bon élément. Son seul défaut est de ne pas avoir de

queue. Mais comme le dit le dicton : "Cheval à queue de rat ne laisse

jamais son maître dans l’embarras." Je savais qu’il avait de la qualité

sinon je ne me serais pas amusé à débuter sur le steeple sur ce parcours. Il y

a seulement quinze jours entre cette course et le "Ferdinand

Dufaure", cela fait trop rapproché. Il ira sur le Prix La Périchole (Gr3)

et nous le conditionnerons pour le Prix Maurice Gillois. J’avais dit à son

propriétaire que nous pensions avoir un bon cheval. Latyle était un peu énervée

aujourd’hui [tombée à la dernière haie, ndlr] et Beware va apprendre grâce à

cette course, elle va lui servir. »

 

Vincent Cheminaud : « C’est un cheval qui va leur faire

très, très mal dans les bonnes courses » Vincent Cheminaud s’est montré très

enthousiaste après le succès de Geluroni, déclarant au micro du cheval émetteur

: « Il manque encore de force mais c’est un cheval qui va leur faire très, très

mal dans les bonnes courses. » Royale Flag a conservé le premier accessit,

faisant sa valeur, après avoir dû mener la course. C’est Raphaelino

(Trempolino), fautif au mur, qui a privé Beware de la troisième place.

 

L’oncle de Grace Lady

Élevé par la famille Madamet, Geluroni a été baptisé ainsi

pour cette raison : « Je l’ai nommé Geluroni pour mes enfants Georges, Étienne,

Ludovic et Romain, nous a expliqué Nicolas Madamet, coéleveur du poulain. Je

suis très content des succès du cheval car je l’ai élevé avec eux. J’avais

choisi Antarctique comme père car je trouvais que c’était un bon étalon.

Guillaume Macaire a osé débuter dans cette course en steeple et le pari a été

gagnant. » Geluroni est le frère de Parcelle de sou (Ajdayt), trois fois placée

de courses principales sur les haies, et de Parsou (April Night), cinquième du

Prix Ferdinand Dufaure (Gr1). Rappelons que Parcelle de Sou est la mère de

Grace Lady (Muhtathir), lauréate du Prix Corrida (Gr2), et de Darwins Fox (Kahyasi),

vainqueur de Gr3 en Irlande en obstacle. Geluroni est aussi le frère d’Horta

(Assessor), la génitrice de Horabora Has (Turgeon), gagnante du Prix Roger

Saint (L) et troisième du Prix Sytaj (L).