Goken confirme la bonne impression du 16 avril

Autres informations / 17.05.2014

Goken confirme la bonne impression du 16 avril

Dans le Prix du Mont de Pô (A), Goken (Kendargent) a confirmé la belle impression qu’il avait laissée dans le Prix de la Canardière (D), à l'issue duquel il s’était imposé par huit longueurs. Véloce, il est sorti vite des stalles et s’est retrouvé devant, en étant un peu allant. Après le passage devant les tribunes, il ne demandait qu’à avancer et il a pris plusieurs longueurs à ses rivaux. Un peu plus loin, il avait la course bien en main, d’autant que l’inédite Country Gorl (Country Reel), qui l’avait toujours marqué, était prise de vitesse. Il a passé le poteau avec six longueurs d’avance sur Country Gorl et devra maintenant viser les épreuves black types. Il est en mesure de briller dans des courses comme les Prix La Flèche (L) ou du Bois (Gr3). « Goken est un vrai 2ans, a déclaré Henri-Alex Pantall, entraîneur de Goken. En digne fils de Kendargent, il est volontaire, courageux et possède une bonne mentalité. Un mois et demi après son arrivée à l’écurie, nous avons vu qu’il avait de la qualité. » Jockey de Goken, Fabrice Veron a ajouté : « C’est un poulain qui est arrivé tard à l’écurie, aux alentours du 1er janvier. Il a tout de suite montré sa qualité. C’est un vrai cheval de course, un vrai 2ans. Nous sommes partis moins vite qu'en dernier lieu, mais il a répété sa course. » Avec El Suizo (Meshaheer), invaincu en deux sorties, HenriAlex Pantall est bien armé avec ses 2ans.

EXCELLENTS DEBUTS DE COUNTRY GORL

En 2013, pour les couleurs de Rémy Picamau, Philippe Sogorb avait débuté Vorda?(Orpen) directement dans le Prix Caravelle (B), et elle s’était imposée brillamment. Défendant les intérêts du même entourage que Vorda, Country Gorl était la pouliche la plus délaissée du lot, à 17/1, et elle débutait directement au niveau "A". Mais elle a démontré sa qualité en prenant le premier accessit, après avoir été prise de vitesse. « Elle était engagée dans la "F" et dans cette "A", mais nous préférions la débuter dans un lot de six partants plutôt qu’une course où l’on pensait qu’il y aurait douze ou quatorze partants, nous a expliqué Philippe Sogorb. Nous voulions voir la vérité contre les bons. Aujourd’hui, elle était en chaleur et nous avions peur que cela joue. Au moment de l’accélération, elle a plus sauté qu’elle ne s’est allongée. Les similitudes avec Vorda ? La casaque... (rire) Plus sérieusement, comme Vorda, elle a de la vitesse et de la précocité. »

LE PREMIER PRODUIT DE GOOSELEY CHOPE

Goken porte les couleurs de son éleveur, Guy Pariente. Il est issu de son étalon, Kendargent, et de Gooseley Chope (Indian Rocket), qui a gagné à la fois en plat et en haies, et qui avait aussi montré de la précocité. Il s’agit du premier produit de cette jument, fille de Gooseley Lane (Pyramus), gagnante de Listed en Allemagne.