Guillaume macaire détaille ses partants de dimanche à auteuil

Autres informations / 16.05.2014

Guillaume macaire détaille ses partants de dimanche à auteuil

Pour JDG, Guillaume Macaire a donné des nouvelles de ses pensionnaires engagés dans les bonnes courses de ce dimanche à Auteuil, avec, en tête, Storm of Saintly (Saint des Saints), candidat au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1).

Jour de Galop. – STORM OF SAINTLY EST L’UN DES FAVORIS DU GRAND STEEPLE-CHASE DE PARIS. COMMENT S’EST PASSE SA PREPARATION ?

Guillaume Macaire. – Très bien, puisqu’il a couru les deux dernières courses préparatoires, les Prix Murat (Gr2) et Ingré (Gr3). Ce sont principalement de bons travaux d’entretien que nous mettons en place. Mais tout s’est bien passé.

QUELLES SONT SES QUALITES, CELLES QUI LUI PERMETTRAIENT FAIRE LA DIFFERENCE DANS CE GR1 ?

Storm of Saintly est un petit cheval très pratique. Il est presse-bouton comme je dis. C’est-à-dire qu’il est très docile et obéissant. Il fait tout ce qu’on lui demande sans s’énerver pour autant. C’est aussi un bon sauteur. Tout cela, ce sont des qualités propres à un cheval qui pourrait s’imposer dans un "Grand Steeple".

QUE PENSEZ-VOUS DU "NOUVEAU" PARCOURS DU "GRAND STEEPLE" DE 6.000M ?

Pour moi cela ne change pas grand-chose. Je m’adapte. Dans l’idée, j’aurais préféré l’ancienne distance, car je trouve que cela donne une longue distance à galoper avant d’aborder la première haie. Mais peu importe. La difficulté du "Grand Steeple" de Paris, ce qui en fait une course vraiment spéciale, c’est que les chevaux ne sont pas habitués à courir cette distance. Le programme ne les y prépare pas vraiment en fin de compte. Le parcours est différent et la difficulté réside dans le fait qu’ils ne doivent plus fournir leur effort là où ils ont l’habitude de le faire, mais plus tard. C’est là où certains s’énervent, se mettent à tirer et peuvent réduire leur chance de s’imposer. C’est ce que l’on appelle la mémoire du corps. Cela est très important chez un cheval. Alors ce ne sont pas deux cent mètres de plus ou de moins qui vont changer quelque chose et je ne pense pas d’ailleurs que c’est grâce à cela que les chevaux seront moins tendus derrière les élastiques. Sur ce point, je ne pense pas que ce soit un problème pour Storm of Saintly car il est très pratique et n’est pas du genre à s’énerver, que ce soit derrière les élastiques ou durant le parcours.

VOUS AUREZ BEBE STAR (POLIGLOTE) DANS LE PRIX FERDINAND DUFAURE. COMMENT EST-IL ?

Il a bien récupéré de sa dernière course et tout à l’air au point le concernant. En revanche, lui serait mieux dans le terrain souple. Concernant dimanche, même si aucun cheval n’est imbattable, Laterano (Saint des Saints) semble être néanmoins LE cheval de la course.

MONPILOU (SAINT DES SAINTS) EST, LUI, AU DEPART DU PRIX LA BARKA (GR2). COMMENT SE PRESENTE SA COURSE ?

Nous avons fait l’impasse sur la dernière préparatoire, le Prix Léon Rambaud (Gr2), car nous savions que certains éviteraient sans doute le Prix La Barka. Monpilou est un bon serviteur, qui est limité aux places, mais il est en forme.

LE BARON NOIR (LIMNOS) EST CANDIDAT AU PRIX STANLEY (L). COMMENT SITUEZ-VOUS SES CHANCES DE S’IMPOSER ?

C’est difficile de le situer car c’est un 3ans qui a peu couru. Au même titre que plusieurs autres de ses concurrents. Nous n’avons pas encore assez d’éléments qui nous permettent vraiment de le situer. Il y a beaucoup de fluctuations qui entrent en jeu chez les 3ans. Les déroulements de course, etc.

Cependant, je pense pouvoir dire que ce ne sera pas un cheval de terrain défoncé. Il a besoin d’un terrain qui le porte. Mais il montre des choses correctes à l’entraînement et semble être "sur la montante".