Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Karakontie et avenir certain : deux itinéraires atypiques

Autres informations / 12.05.2014

Karakontie et avenir certain : deux itinéraires atypiques

Avenir Certain (Le Havre) et Karakontie (Bernstein) ont tous les deux, à des titres différents, des itinéraires atypiques pour des gagnants de Poules d’Essai. La pouliche disputait en effet sa première course de Groupe et a fait mouche d’entrée de jeu, ce qui n’est pas courant. Karakontie, lui, a réussi le doublé "Jean-Luc Lagardère" - Poule d’Essai des Poulains. Ce doublé, même s’il peut paraître écrit d’avance en fin d’année de 2ans, est lui aussi un exploit rare.

Au cours des vingt dernières années, seules deux pouliches étaient parvenues à remporter la Poule d’Essai des Pouliches pour leur premier essai au niveau black type. Il s’agit de deux pouliches entraînées en Grande Bretagne. Avenir Certain (Le Havre) est la troisième...

En 2002, Zenda (Zamindar), pour les couleurs Abdullah et l’entraînement de John Gosden, avait couru deux fois à 2ans, sans parvenir à s’imposer, dans deux maidens. Elle avait débloqué son compteur à Windsor fin avril, pour sa rentrée, avant d’aller directement vers la Poule d’Essai, qu’elle avait remportée devant Firth of Lorne (Danehill). Zenda est revenue sur le devant de la scène au haras, puisqu’elle a produit Remote (Dansili), gagnante des Tercentenary Stakes (Gr3), et Kingman (Invincible Spirit), deuxième des 2.000 Guinées (Gr1) cette année.

Plus loin dans le temps, en 1996, Ta Rib (Mr Prospector) avait eu un parcours similaire : deux sorties à 2ans sans s’imposer, puis une rentrée victorieuse à Newmarket. À Longchamp, elle avait battu Shake the Yoke (Caerleon), lauréate ensuite des Coronation Stakes (Gr1) dont Ta Rib avait fini quatrième.

Depuis que le Prix Jean-Luc Lagardère a lieu sur les 1.400m de la nouvelle piste de Longchamp, seul un poulain avant Karakontie est parvenu à réaliser le doublé avec la Poule d’Essai des Poulains. Il s’agit d’American Post (Bering), qui, entre les deux courses, s’était adjugé le Racing Post Trophy (Gr1). Après avoir gagné le Prix Omnium II (L) pour sa rentrée, le représentant de Khalid Abdullah avait remporté une "Poule" mouvementée durant laquelle Antonius Pius (Danzig) avait écrasé Diamond Green (Green Desert). Évitant ces aléas, American Post était venu cueillir une victoire servie sur un plateau.

Il faut aussi souligner que le "Lagardère" a vu le phénomène Rock of Gibraltar (Danehill) s’imposer en 2001, lequel n’a pas disputé la "Poule" mais a remporté les 2.000 Guinées anglaises et irlandaises (Grs1).