Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

La française elektrum à l’assaut des italiens

Autres informations / 24.05.2014

La française elektrum à l’assaut des italiens

La française Elektrum (High Chaparral), bonne troisième des prometteuses Savanne (Rock of Gibraltar) et Dolniya (Azamour), dans une course D sur la P.S.F. de Chantilly, sera au départ des Oaks d’Italie (Gr2), dimanche, sur 2.200m, à San Siro. La pouliche de l’Écurie Magenta, associée à Kieren Fallon, qui a ouvert son palmarès à Saint-Cloud, a montré sa tenue et a un bon rôle à jouer, au moins pour une place. Elektrum, représentante de Botti-France, est opposée à quatre pouliches de la puissante cavalerie de Botti Italie, entraînées par Stefano, le cousin d’Alessandro. Mais même lui, qui a gagné le Derby dimanche dernier à Rome avec Dylan Mouth, a du mal à faire un choix parmi ses pouliches. Final Score (Dylan Thomas) est invaincue en deux sorties et vient de gagner d’une "rue" le Prix Zanoletti, à San Siro. C’est une demi-sœur des deux dernières lauréates des Oaks, Charity Line (Manduro) et Cherry Collect (Oratorio). Sa mère, Holy Moon (Hernando), peut signer un record : aucune poulinière n’a jusqu’à présent produit trois gagnantes des Oaks, même pas à l’époque de Federico Tesio, quand les naissances en Italie n’atteignaient pas le nombre de quatre cents et que la course était fermée aux étrangères.

So Many Shots (Duke of Marmalade) est la deuxième représentante de Stefano Botti. Invaincue en trois sorties, c’est une fille de Cland Di San Jore (Lando), une demisœur de Claba Di San Jore, la mère des gagnants de Gr1 Crackerjack King, Awelmarduk et Jakkalberry. Scighera (New Approach), qui a remporté ses deux dernières courses, et Donna Prassede (Manduro), lauréate de Listed à 2 ans, complètent le quatuor Botti.

La ligne du Prix Regina Elena (la Poule des Pouliches italienne) est représentée par la gagnante Vague Nouvelle (Mastercraftsman), sa dauphine Lady Dutch (Dutch Art) et la cinquième Finidaprest (Dylan Thomas). Raffaele Biondi, entraîneur de Vague Nouvelle, pense que l’alezane sera capable de tenir : « À 2ans, elle avait fait sur 1.600m, à San Siro, et d’après son jockey Mirco Demuro, elle peut tenir 2.200m, avec un bon parcours. »

L’allemande Nauka est une fille d’un gagnant du Derby italien (Kallisto) et d’une lauréate des Oaks en 1999, Nagoya (Goofalik). La pouliche du Gestüt Rottgen a gagné son maiden à 2ans, mais a déçu en finissant dernière pour sa rentrée sur 1.600m. Elle sera beaucoup plus à son aise sur 2.200m, mais reste difficile à saisir.

La belle histoire de la course est Daring Life (Cape Cross). La pouliche élevée par l’Agricola Del Parco, achetée pour 15.000 € à la vente SGA par Razza Rossonera, est issue de la famille du légendaire Hurricane Fly (Montjeu). Invaincue en deux sorties, elle est entraînée par Gabriele Miliani, qui avait remporté les Oaks en 1976. Maintenant, Miliani n’a plus que trois chevaux. « Pour nous, entrer dans le rond de présentation est déjà une victoire, mais nous ne sommes pas là pour faire de la figuration », a prévenu Gabriele Miliani.