Les 5ans dans le "grand steeple" : la vraie statistique

Autres informations / 20.05.2014

Les 5ans dans le "grand steeple" : la vraie statistique

Dimanche, dans une interview sur Equidia qui

restera dans les annales, Guillaume Macaire s’est élevé avec véhémence contre

ce qu’il estime être une idée reçue : la difficulté de gagner le "Grand

Steeple" avec un 5ans. Morceaux choisis : « Il y a beaucoup de 5ans qui

ont gagné le "Grand Steeple", il y a même seize ou dix-huit 4ans qui

l’ont gagné avant 1932 ! Je suis d’accord pour dire que les 4ans d'aujourd’hui

n’ont plus rien à voir, parce que les courses ont changé... Mais quand on me

dit les 5ans, les 5ans tout ça, les 5ans n’ont pas le droit... Il faudrait

qu’ils aillent se faire pendre ailleurs ! Mais la course est bien ouverte aux

5ans à ce que je sache ? Dans ce cas-là, il faudrait la fermer aux 5ans, comme

ça, il n’y en aurait pas, et on ne poserait pas de questions aussi

inintéressantes ! Toute la journée, on m’a bassiné avec cela... Mais si vous

prenez la statistique, il y a beaucoup de 5ans qui l’ont courue et qui l’ont

gagnée ! Il y a plus de 5ans que de "vieux" qui ont gagné la course,

si l’on se réfère au nombre de partants fournis par les 5ans. » Suivant les

conseils de l’entraîneur, nous sommes remontés à 1993 pour établir une

statistique "intéressante". Vingt et un 5ans ont participé à la

course depuis 1993, dont cinq AQPS et quatre femelles, sur les 281 partants au

total qui ont disputé l’épreuve dans cet intervalle, soit seulement 7,47 % des

partants. Trois se sont imposés : Storm

of Saintly, Princesse d’Anjou et

First Gold, soit 14,28 % de

réussite par partant. Comparativement les "vieux" ont fourni, sur le

même intervalle, 260 des 281 partants, pour 19 lauréats (soit 7,3 % de réussite

par partant). Ramené à la proportion des partants qu’ils ont fournis, les 5ans

ont donc une superbe réussite "à la gagne" : deux fois plus

importante que les chevaux d’âge... Sans compter que trois ont pris la deuxième

place : Al Capone II, Ilare et Ma Royale. Guillaume Macaire a donc

raison : « Quand on a le meilleur 4ans, je ne vois pas pourquoi on n’irait pas

sur le "Grand Steeple" l’année suivante ! »

Depuis 1970, il y a eu 45 éditions du "Grand

Steeple". Douze fois, il n’y a eu aucun 5ans au départ.

Les 5ans pouvaient donc gagner 33 des 45 éditions du "Grand

Steeple" depuis 70. Sur ces 33 éditions, neuf fois le lauréat a été un

cheval de 5ans. Ce qui donne un taux de réussite de 27 % !