Long run, une si longue attente

Autres informations / 16.05.2014

Long run, une si longue attente

Long Run (Cadoudal) sera bien au départ du Grand Steeple-Chase de Paris, dimanche à Auteuil. Il sera associé au top-jockey irlandais Ruby Walsh, et non pas à son habituel partenaire, le gentleman-rider Sam Waley-Cohen. Ne nous y trompons pas : il s’agit là d’un véritable événement !

RUBY WALSH CHERCHE SA VICTOIRE DE "GRAND STEEPLE"

Ruby Walsh a déjà participé à cinq reprises au Grand Steeple-Chase de Paris. La forme de Long Run est sujette à caution, mais si le cheval montre son meilleur visage, il sera un adversaire redoutable. Ruby Walsh trouve peut-être ce dimanche sa meilleure chance d’enlever le Gr1. Voici ses précédentes montes dans la course :

2001 : 7e avec le pensionnaire de François Doumen, Djeddah (Shafoun)

2004 : arrêté avec Montayral (Lesotho), un pensionnaire de P. Hughes

2007 : 3e avec le pensionnaire de Guillaume Macaire Golden Flight

(Saint Cyrien)

2008 : 7e avec la pensionnaire de Willie Mullins Pomme Tiepy (Apple Tree)

2012 : tombé, en selle sur Remember Rose (Insatiable) pour Jean- Paul Gallorini

Ruby Walsh a fêté ses 35 ans il y a quelques jours (le 14 mai). Il montera Long Run pour la première fois dimanche, mais les deux se connaissent bien... car Long Run a été "l’ennemi juré" de Kauto Star (Village Star) en Angleterre – ce dernier étant le cheval de cœur de Ruby Walsh ! Le jockey connaît aussi parfaitement Auteuil, où il a remporté de multiples Groupes sur les haies.

LONG RUN, D’AUTEUIL A CHELTENHAM... A AUTEUIL ?

On allait finir par croire que Long Run ne disputerait jamais le Grand Steeple-Chase de Paris. Depuis plusieurs années, Robert Waley-Cohen, son propriétaire, exprime son souhait de le voir au départ du Gr1 mais cette envie demeure inexaucée, car son fils, Sam Waley-Cohen, ne peut monter du fait de son statut de gentleman-rider. En 2014, le frein est levé.

Long Run est un peu passé à côté de sa saison outreManche, mais il est très bien : « Il est en grande forme. Il s’est entraîné à Chantilly jeudi, et était merveilleux. Nous avons donc décidé de lui laisser tenter sa chance », a expliqué Robert Waley-Cohen. Long Run revient dans le théâtre de ses premiers exploits. Cet ancien pensionnaire de Guillaume Macaire compte deux victoires de Gr1 dans le temple de l’obstacle : le Prix Cambacérès en 2008, et le Prix Maurice Gillois en 2009. Après ce succès, il a été exporté et a rejoint les boxes de Nicky Henderson, pour lequel il a notamment remporté le Cheltenham Gold Cup (Gr1). « Le cheval mérite de disputer et de gagner cette course, qu’il appréciera beaucoup je pense. Ruby est le jockey de tous les superlatifs, et je suis certain qu’il va faire un travail formidable », a conclu Robert Waley-Cohen. Le seul cheval à avoir remporté le Gold Cup et le Grand Steeple-Chase de Paris est Mandarin, en 1962.

LE DEUXIÈME PARTANT DE NICKY HENDERSON À AUTEUIL

Long Run sera le deuxième partant du top-entraîneur anglais Nicky Henderson à Auteuil, après Blue Fashion (Scorpion), quatrième du Prix Alain du Breil (Gr1) en 2013. Il nous avait déclaré ce jour-là : « Nous venons souvent pour voir les chevaux, mais maintenant nous allons en faire venir plus souvent sur l'hippodrome.

(...) Nous serons là plus fréquemment, vraiment. Nous nous amusons bien. » Promesse tenue.

DEUX ANGLAIS AU DÉPART

Les chevaux anglo-saxons viennent rarement disputer le Grand Steeple-Chase de Paris. La dernière victoire d’un cheval entraîné outre-Manche remonte à 1962 avec Mandarin, un pensionnaire de Fulke Walwyn. Depuis, le meilleur classement obtenu par un cheval venant de l’autre côté de la Manche a été une deuxième place, obtenue en 1975 par Captain Christy. Depuis le début des années 2000, jamais le Grand Steeple-Chase de Paris n’a eu plus d’un britannique au départ. Ce sera pourtant le cas en 2014, avec Long Run et Soll (Presenting).