Fintry s’envole vers les coronation stakes

Autres informations / 02.06.2014

Fintry s’envole vers les coronation stakes

(Shamardal) a montré dans le Prix de Sandringham (Gr2) de quel bois elle était faite. Montée en tête par Maxime Guyon, une tactique payante ce dimanche, elle n’a jamais été menacée par ses adversaires, gagnant presqu’aussi facilement qu’elle l’avait fait dans le Prix Volterra (L), où elle avait laissé Anahita (Turtle Bowl) à six longueurs. Elle affrontait dans ce Groupe un lot plus relevé, avec une pouliche comme Veda (Dansili), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), mais qui s’est montrée incapable d’accélérer ce dimanche. John Ferguson, présent à Chantilly, n’y est pas allé par quatre chemins : « Les Coronation Stakes sont la course parfaite pour elle. Nous allons devoir la supplémenter, mais Maxime Guyon a vraiment été impressionné par elle. Elle ne cesse de progresser et André Fabre m’a dit que, comme beaucoup de produits de Shamardal, elle a un cœur énorme. Elle est maniable et semble aller dans tous les terrains. Nous n’avons pas d’autre pouliche comme elle pour gagner le Gr1 d’Ascot, alors oui, si elle est bien, nous irons sur les "Coronation" ! »

LA HOGUETTE FINIT EN TROMBE

La Hoguette (Le Havre) a fait un "truc" en allant chercher la deuxième place, alors qu’elle a longtemps patienté. Il n’était pas facile de revenir de l’arrière-garde, mais La Hoguette a refait beaucoup de terrain, plaçant son accélération tranchante pour venir dominer sa compagne d’entraînement, Kenzagardent (Kendargent), bien mieux sur le mile que sur les 1.850m du Prix Vanteaux (Gr3). Manager de la casaque de Gérard Augustin-Normand, Sylvain Vidal nous a dit au sujet de La Hoguette : « Nous sommes ravis de sa course. La gagnante est vraiment très bonne. Grégory l’a parfaitement montée. Même si c’était un désavantage aujourd’hui, avec elle il faut attendre, pour qu’elle puisse placer son accélération. Jean-Claude Rouget avait tout axé sur cette course ; c’est pour cette raison qu’elle n’avait pas couru dans la Poule d’Essai. Logiquement, on pourrait la voir cet été à Deauville. Il faut aussi savoir qu’elle a besoin de bon terrain. » Jean-Claude Rouget ne cherchait pas d’excuse non plus, reconnaissant que la gagnante était bien supérieure ce dimanche.

Du côté de Veda, on n’avait pas d’explication à chaud. « J’en saurai plus ce soir », nous a dit son entourage. Supplémentée par JeanPaul Gallorini pour participer à cette course, Stormyra (Stormy River) a conclu à la quatrième place. Son entraîneur a expliqué : « Elle donne une nouvelle fois le meilleur d’elle-même. C’est une vraie pouliche de 1.400 ou 1.600m. Elle pourrait courir à la fin du mois à Maisons-Laffitte, sur les 1.400m de la ligne droite [le Prix Amandine, Listed, ndlr]. »

UNE FILLE DE CAMPSIE FELLS

Fintry, élevée par Darley et fille de Shamardal, est une sœur de Lochinver?(Kingmambo), qui s’est classé deuxième du Qatar Prix Daniel Wildenstein (Gr2) de Royal Bench?en 2010. Sa mère, Campsie Fells (Indian Ridge), a remporté le Prix Vanteaux (Gr3) en 2003, et s’est aussi classée quatrième du Prix Saint-Alary (Gr1). Sa deuxième mère, la "FR" Queen’s View (Lomond), s’est classée deuxième des Rockfel Stakes (Gr3). Fintry appartient à la famille de Give Thanks (Relko), gagnante des Irish Oaks (Gr1) et des Lancashire Oaks (Gr3), ou encore d’Alshark (Machiavellian), gagnante des Falmouth Stakes et troisième de la Poule d’Essai des Pouliches (Grs1).

 

PRIX DE SANDRINGHAM

Gr2 - Plat - Femelles - 130.000- 1.600m

Pour pouliches de 3 ans , n'ayant pas , cette année, gagné une course du Groupe I. Poids : 56 k . La gagnante, depuis le 1er septembre 2013 inclus, de deux courses du Groupe I II ou d'u ne course du Groupe II portera 2 k.

1re FINTRY(56)F3

Shamardal & Campsie Fells

Pr/Godolphin SNC - El/Darley Stud Management Co. Ltd

Ent/A. Fabre - J/M. Guyon

2e LA HOGUETTE (56) F3

Le Havre & Isanous

Pr/G. Augustin-Normand - El/Franklin Finance S.A.

Ent/J.-C. Rouget - J/G. Benoist

3e KENZADARGENT (56) F3

Kendargent & Quiza Béré

Pr/M. S. Schwartz - El/Guy Pariente

Ent/J.-C. Rouget - J/I. Mendizabal

Arqana, octobre 2013, Saint-Cloud, Cheval à l’entraînement, 140.000 €, Channel Consignment à Oceanic Bloodstock Inc Osarus, La Teste, septembre 2012, Scea Haras de Colleville à Bertrand Le Métayer, 8.000 €

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Stormyra, Stellar Path, Veda, Zavallya, Raphinae. Tous couru (8).

(Turf) Bon. 1'35''16. Ecarts : 1 1/4 - TETE - 2 1/2.

 

LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 36’’53

De 1.000m à 600m : 23’’85

De 600m à 400m : 11’’64

De 400m à 200m : 11’’21

De 200m à l’arrivée : 11’’93

Temps final : 1’35’’16