Gémix et liberté d’aimer?les armes de nicolas bertran de balanda pour les derniers grs1 du printemps

Autres informations / 05.06.2014

Gémix et liberté d’aimer?les armes de nicolas bertran de balanda pour les derniers grs1 du printemps

Le champion Gémix (Carlotamix) va tenter de conserver son titre dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), ce dimanche. Comme en 2013, il a fait l’impasse sur le Prix La Barka (Gr2), la dernière préparatoire à la grande épreuve du 8 juin. Il reste donc sur sa quatrième place dans le Prix Léon Rambaud (Gr2), mais, jugé sur sa deuxième place dans le Prix Hypothèse (Gr3), à une courte encolure d’un autre champion, Un de Sceaux (Denham Red), il a toutes ses chances pour réaliser le doublé dans la Grande Course de Haies. Son entraîneur, Nicolas Bertran de Balanda, nous a déclaré : « Tout s’est bien passé pour Gémix. Il a eu une bonne période de récupération et sa préparation s’est passée comme nous le souhaitions. Il est important pour lui d’avoir du bon terrain, comme il nous l’a montré cette année. Si la météo ne se trompe pas, il devrait avoir une piste à sa convenance. Nous savons qu’il fait la distance. Il devrait bien courir. La course s’annonce ouverte. »

En plus de Gémix, Nicolas Bertran de Balanda pourra compter sur Liberté d’Aimer (Lord du Sud), qui participera au Prix Alain du Breil (Gr1). « La pouliche va courir le Gr1. Elle est désormais plus appliquée dans ses parcours, ce qui lui permet de faire moins d’efforts et d’avoir plus de ressources pour finir. En dernier lieu, elle s’était déferrée en fin de parcours, sinon elle aurait pu gagner [2e du Prix d’Arles, ndlr]. Cette fois, le lot ne sera pas le même, mais elle a de bonnes "lignes", a bien progressé et sera mieux sur 3.900m. » À 3ans, en haies, Liberté d’Aimer avait notamment fini deuxième de Royale Flag (Nickname), troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), mais devant Fleur d’Ainay (Poliglote), lauréate de ce Gr1.

EXTRÊME SUD ATTEND L’AUTOMNE

Engagé dans le Prix des Drags (Gr2), Extrême Sud (Enrique) a finalement été déclaré forfait. Son mentor, Nicolas Bertran de Balanda, nous a confié : « Extrême Sud va très bien. Nous nous étions dit que nous préparerions le Prix des Drags au cas où la météo serait à la pluie. Mais il devrait faire beau en fin de semaine et Extrême Sud est vraiment un cheval de terrain lourd. Il va donc partir demain pendant un mois au haras du Hoguenet. Nous le reverrons à l’automne. »