Il faudra battre abbyssial

Autres informations / 08.06.2014

Il faudra battre abbyssial

Séduisant lauréat du Champion 4Yo Hurdle (Gr1) de Punchestown, Abbyssial (Beneficial) a remis les pendules à l’heure après sa chute dans le Triumph Hurdle (Gr1) de Cheltenham. En Irlande, il ne faut pas oublier qu’il a dominé la ligne de Cheltenham, ce qui fait de lui le meilleur hurdler de 4ans anglo-irlandais. S’il remporte le Prix Alain du Breil (Gr1), il sera le meilleur 4ans d’Europe sur les "balais". Il a beaucoup d’atouts dans son jeu. Son entourage l’a préservé en vue de cette sortie. Et il connaît Auteuil puisqu’il y a débuté par une troisième place dans le Prix de Pouilly. Il s’annonce dur à battre.

Lauréat du Prix Cambacérès (Gr1), Hippomène (Dream Well) a eu une préparation allégée, avec deux sorties seulement. Mais à chaque fois, il a très bien fini, comme un cheval sur la montante. Son entraîneur, Jean-Paul Gallorini, lui a volontairement fait faire l’impasse sur le Prix Questarabad (Gr3). Il arrive dans un excellent état de forme et sera redoutable pour Abbyssial.

Le professionnel mansonnien présentera également la bonne Roll on Has (Policy Maker) à qui l’on ne peut rien reprocher. Dernièrement, elle trouvait un bon engagement dans le Prix Questarabad et elle en a profité pour signer une nouvelle victoire de Groupe. Elle est l’une des bases de la course. Avec Roll on Has, Ambroise (Epalo) partage le trône de meilleure pouliche de 4ans sur les haies. Gagnante des Prix de Pépinvast (Gr3) et Amadou (Gr2), elle fait elle aussi toutes ses courses. Elle doit être en mesure de jouer les premiers rôles.

POUR LES PLACES

Plusieurs concurrents peuvent, en misant sur une ou deux défaillances parmi les chevaux en vue, espérer prendre une place. C’est le cas par exemple de Liberté d’Aimer?(Lord du Sud). La protégée de Nicolas Bertran de Balanda devrait bien vieillir. Elle a démontré des progrès en début de printemps et ses fins de courses sont plus tranchantes. Gitane du Berlais (Balko) paraît un ton en dessous d’Ambroise et de Roll on Has. Mais elle a sa chance pour une petite place. Vainqueur du Prix Miror (L), mardi, Aladin du Chênet (Poliglote) court rapproché. Mais il est sur la bonne pente, celle qui monte, et il n’y a qu’un Prix Alain du Breil dans une vie. Lauréat de Groupe sur le steeple, Attila de Sivola (Kapgarde) avait gagné le Prix Fifrelet (L) à 3ans.