Jally se rappelle à notre bon souvenir

Autres informations / 01.06.2014

Jally se rappelle à notre bon souvenir

Jally (Tamayuz) avait montré des moyens à 2ans, se classant notamment troisième du Prix de Cabourg – Jockey Club de Turquie (Gr3). Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget restait sur un succès dans un "réclamer" qu’il avait remporté facilement, et il avait été défendu par son entourage. Le fils de Tamayuz a remontré le bout de son nez dans le Prix d’Orsay (D), une course à conditions correspondant beaucoup mieux à sa valeur réelle. Vite en tête, il a su repousser les assauts de Saint Gégoire (Le Havre), vu à son extérieur, et de Victorious Champ (New Approach), vu parmi les derniers et qui a fini vite, prenant la deuxième place sur le poteau.

JALLY FILE DROIT

Jally effectuait son premier essai sur 1.600m ce samedi. Il a montré que la distance était dans ses cordes. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget avait déjà montré, à 2ans, qu’il avait tendance à flotter. Cela avait notamment été le cas dans le Prix de Cabourg, où il aurait pu s’imposer s’il était allé droit. Jally n’est pas tombé dans ce travers ce samedi. Son entraîneur a expliqué : « Il tient les 1.600m, a commenté l’entraîneur, et il est mieux qu’en ligne droite. À main droite, il arrive à prendre ses appuis et il va droit. Ce n’est pas le cas en ligne droite. C’est un poulain qui a déjà montré du galop à 2ans, il devrait gagner une B. »

Jean-Claude Rouget sellait aussi Saint Grégoire (Le Havre), qui effectuait ses débuts à Paris. Le poulain restait sur deux victoires à Bordeaux-le-Bouscat. Il a cédé la deuxième place dans les tout derniers mètres. « C’est sa troisième course en un mois et demi, a expliqué Jean-Claude Rouget. Il n’a pas montré le tonus qu’il avait à Bordeaux. Il devrait avoir un petit break pour, ensuite, revenir à Deauville. »

UN FILS DE MISS BEATRIX

Jally est né pour galoper. Il est le fruit de l’union entre Tamayuz, qui a bien débuté sa carrière d’étalon, et Miss Beatrix (Danehill Dancer), gagnante des Moyglare Stud Stakes (Gr1). Il est d’ailleurs le premier gagnant de sa mère. Miss Beabea (Catrail), deuxième mère de Jally, a été une bonne 2ans, concluant notamment deuxième des Phoenix Stakes (Gr1). Elle a aussi pris plusieurs places dans des Listeds et des Groupes sur le sprint.