Kingman, al shaqab racing et sole power : les acteurs principaux du premier acte

Autres informations / 17.06.2014

Kingman, al shaqab racing et sole power : les acteurs principaux du premier acte

Cette première journée du meeting de Royal Ascot a tenu toutes ses promesses. L’éclair de grande classe de la réunion est à mettre au crédit du champion Kingman (Invincible Spirit), impressionnant vainqueur des St James’s Palace Stakes (Gr1). Le pensionnaire de John Gosden a passé la sixième vitesse à deux cents mètres du poteau et il a enrhumé ses rivaux, dont son dauphin, Night of Thunder (Dubawi), lequel n’a rien pu faire dans la phase finale. Kingman mène désormais deux à un contre Night of Thunder, après l’avoir devancé dans les Greenham Stakes (Gr3), puis dans ces "St James’s". Classique depuis sa victoire dans les 2.000 Guinées d’Irlande (Gr1), Kingman a démontré qu’il était le meilleur miler de sa génération.

Al Shaqab Racing a débuté Royal Ascot 2014 de la meilleure des manières. Après plus de trois cents jours d’absence, Toronado (High Chaparral) a signé un retour gagnant dans les Queen Anne Stakes (Gr1). Après son opération du cornage, il revient au plus haut niveau. Une demi-heure après Toronado, c’est The Wow Signal (Starspangledbanner) qui a fait briller les couleurs d’Al Shaqab en s’imposant dans les Coventry Stakes (Gr2). The Wow Signal venait d’être acheté après son succès par neuf longueurs à Ayr.

Le sprinter Sole Power (Kyllachy) a, lui, réussi le doublé dans les King’s Stand Stakes (Gr1). Longtemps attentiste en dernière position, il a explosé ses adversaires dans la phase finale. Il est attendu samedi pour un pari difficile : gagner, à quatre jours d’intervalle, les Diamond Jubilee Stakes (Gr1). En fin de réunion, Wesley Ward a enlevé son premier succès du meeting avec Hootenanny (Quality Road), vainqueur des Windsor Castle Stakes (L) dans le temps exemplaire de 59’’05.