La b.h.a. révèle sa politique de tolérance zéro contre les stéroïdes anabolisants

Autres informations / 26.06.2014

La b.h.a. révèle sa politique de tolérance zéro contre les stéroïdes anabolisants

La British Racing Authority (B.H.A.) a révélé les grandes mesures de sa politique de tolérance zéro concernant les stéroïdes anabolisants. Globalement, elle établit qu’un cheval ne doit recevoir de stéroïdes anabolisants à aucun moment de sa vie, indépendamment de l’endroit où il se trouve, et ce une fois qu’il est enregistré chez Weatherbys. Tous les chevaux élevés en Grande-Bretagne doivent être enregistrés auprès de Weatherbys dans un délai de douze mois après leur naissance. Ce délai va être raccourci à six mois d’ici deux ans. Tout cheval contrôlé positif aux stéroïdes anabolisants sera interdit d’entraînement pendant douze mois, et de compétition pendant quatorze mois en Grande-Bretagne. Les chevaux importés définitivement en Grande-Bretagne devront quant à eux être enregistrés auprès de Weatherbys dans les six mois suivant leur arrivée sur le territoire, avec un test démontrant l’absence de traitement par des stéroïdes anabolisants. Les chevaux importés d’Irlande, de France ou d’Allemagne et ayant passé douze mois sous la juridiction de ces pays, sont exemptés de ce test. Les partants provenant de ces pays seront soumis aux mêmes contrôles que les chevaux entraînés sur le sol anglais. Tous les partants provenant d’autres pays devront être sur le territoire britannique au moins 14 jours avant la course pour faciliter leur prélèvement et l’analyse des échantillons. Cette nouvelle politique sera appliquée au 1er janvier 2015.