La khaleesi apprend vite

Autres informations / 13.06.2014

La khaleesi apprend vite

Suffisamment estimée pour débuter dans une "B", le Prix Pawneese, le 17 mai, à Maisons-Laffitte, La Khaleesi (Alexandros) avait terminé cinquième. Très verte, elle avait besoin de cette leçon et a vite appris de ses premiers pas. La pensionnaire de Yohann Gourraud a gagné, dès sa deuxième sortie, dans le Prix Ginetta (B). Pourtant, elle n’a pas eu un parcours évident. Elle a été contrainte de voyager le nez au vent. Lorsque les animatrices, Ma Ptite Sarah (Siyouni) et Stevalseba (Elusive City) ont accéléré, elle a suivi le mouvement et, dans les deux cents derniers mètres, elle leur a pris l’avantage, avant de déployer son action pour se détacher facilement. La Khaleesi a fait nettement la différence et, dans la phase finale, il y eut elle et les autres. « La Khaleesi est une pouliche un peu verte, a confirmé Yohann Gourraud. Elle a vraiment monté sur sa course de début. Sur le papier, j’avais peur de la protégée de Carlos et Yann Lerner [Princess Charm, ndlr], mais nous étions assez confiants. Elle a été un peu verte et Thierry Thulliez l’a bien montée. Elle le fait bien, avec de la marge. » Avec un succès dans une "B", La Khaleesi sera obligée de viser plus haut, mais elle est capable de réussir de belles choses, même sur une distance plus longue. En effet, au vu de sa fin de course, elle devrait tenir 1.400m.

LA NIECE DE VERT VAL

Coélevée par Julian Ince, La Khaleesi est la deuxième lauréate de son père, Alexandros, en France. Elle a été achetée pour 20.000 € par son entraîneur aux ventes d’octobre Arqana. Elle est la nièce de Vert Val (Septième Ciel), lauréate du Prix du Pin (Listed à l’époque). Sa mère, Ciel Bleu (Septième Ciel), a donné Santinella (Zamindar), qui a pris cinq places en sept sorties, et Thunder King (King’s Best), gagnant d’une course. Outre Vert Val, Valthea (Antheus), la deuxième mère de La Khaleesi, a produit Russian Valour, vainqueur des Norfolk Stakes (Gr3 à l’époque). La Khaleesi appartient à une bonne famille, Wertheimer & Frère, celle de Solémia, lauréate du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1).