Le devenir des étalons de france haras

Autres informations / 18.06.2014

Le devenir des étalons de france haras

Jacques Myard, Président du groupe Cheval de l’Assemblée Nationale, Véronique Louwagie et Gwenaël Huet, vice-Présidents, ont été reçus ce mercredi par Patrick Falcone et Élodie Lematte, membres du cabinet du ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll, afin d’évoquer le devenir des étalons de France Haras.

Les parlementaires, qui auparavant avaient reçu au groupe Cheval les associations nationales de races, ont plaidé auprès du cabinet du ministre la nécessité de conserver dans le giron national les étalons afin de préserver le capital génétique hippique français alors qu’il est envisagé de les vendre par adjudication le lendemain de la tenue en Normandie des Jeux Équestres Mondiaux.

Les parlementaires ont fait valoir que l’Ifce, qui va recevoir par transfert les étalons, puisse – après appel d’offres pour respecter les dispositions légales – en confier la gestion à une entité soumissionnaire qui les exploiterait dans le respect des règles de la concurrence.

Les membres du cabinet du ministre ont rappelé que l’État avait présenté une proposition similaire en juin 2013, lors du conseil d’administration de France Haras, qui avait été rejetée par les professionnels.

Les parlementaires, tout en prenant note de cet élément, ont insisté pour que la question soit reprise afin que le patrimoine génétique de ces étalons ne soit pas dispersé aux quatre vents.

Patrick Falcone et Élodie Lematte se sont engagés à soumettre au ministre la solution proposée. Le ministre Stéphane Le Foll a lui-même indiqué aux parlementaires peu après, à l’Assemblée Nationale, qu’il envisageait de réunir très rapidement les acteurs de la filière et les parlementaires concernés sur le sujet.