Le retour de domeside

Autres informations / 22.06.2014

Le retour de domeside

En 2013, Domeside (Domedriver) allait se présenter dans la peau du favori du Qatar Prix du Cadran (Gr1). Mais il a été victime d’une fracture de stress. Deux vis lui ont été posées et son entourage lui a laissé le temps pour qu’il retrouve ses bonnes sensations. Vainqueur du Prix Vicomtesse Vigier (Gr2) l’an passé, il fait partie des meilleurs stayers français. Mais il a été engagé dans les Prix de Barbeville (Gr3) et le "Vicomtesse Vigier" cette saison, avant d’être déclaré forfait à l’heure des partants définitifs. C’est donc finalement dans le Prix La Moskowa (L) qu’il effectuera sa rentrée. Il aurait aimé qu’il pleuve, car il est meilleur sur une piste souple. Cependant, il a déjà réussi en bon terrain et le lot est à sa portée. De plus, il retrouvera Christophe Soumillon qui s’en sert à merveille.

Un espagnol sera au départ, il s’agit de Monsieur Opéra (Lando). Entraîné, comme tous les chevaux de Salvador Marquez, par Barbara Valenti à Madrid, il se déplacera avec des ambitions. Certes, lorsqu’il est venu en France, il a couru dans les handicaps et "réclamer". Mais il a franchi plusieurs paliers cette année. Il reste d’ailleurs sur un succès dans le Premio Corpa (B), le grand prix espagnol des stayers au premier semestre. Ce jour-là, il a gagné très sûrement. Il apprécie le terrain rapide et peut franchir un palier.

Le tchèque Trip to Rhodos (Rail Link) a enlevé une Listed à Milan sur 3.000m et dans ce lot, il a sa chance. Il ne faut pas condamner Shahwardi (Lando) sur sa course de rentrée car il lui suffirait de répéter une de ses bonnes performances dans un Groupe pour l’emporter. Ederan (Peintre Célèbre) est en progrès et il devrait s’affirmer chez les stayers.

West of Venus (Street Cry) vient de remporter un gros handicap et la frontière entre cette catégorie et les Listeds n’est pas immense. Kicky Blue (Dashing Blade) vient d’impressionner à Longchamp, mais c’était sur une piste souple. Il faudra voir si elle peut répéter la même performance en bon terrain.

Les Beaufs (Apsis) a attendu lors de ses deux dernières courses et cela ne lui a pas convenu. De plus, il n’aura pas son terrain, mais sur sa meilleure valeur, il ne peut être écarté.