Les précisions de loïc malivet

Autres informations / 04.06.2014

Les précisions de loïc malivet

Suite à l’annonce faite par Arqana du passage en vente des étalons du GIP France Haras, Loïc Malivet a souhaité nous apporter quelques précisions. Le président du syndicat des Éleveurs est en effet le représentant de France Galop au conseil d’administration du GIP, assisté d’Hervé d’Armaillé, Président de l’association des AQPS. Il a donc assisté aux différents votes qui ont abouti à cette décision : « Au printemps 2013, il a été voté la fin du GIP France Haras cette année. Il était donc acquis qu’il n’y aurait pas de GIP 2... Le second vote important a eu lieu fin mars. Il concernait la vente des étalons. L’ensemble des utilisateurs de ces étalons, c’est-à-dire les socioprofessionnels des courses et du sport, ont refusé de voter. Nous voulions ainsi marquer notre désaccord avec cette décision, sachant que les représentants de l’État étaient majoritaires, et que nos voix n’avaient donc aucun poids. »