Lesstalk in paris tire définitivement sa révérence

Autres informations / 27.06.2014

Lesstalk in paris tire définitivement sa révérence

La nouvelle a été aussi brutale que triste : vendredi matin, la 3ans Lesstalk in Paris?(Cape Cross) était déclarée morte sur le site de France Galop, alors qu’une semaine plus tôt, la représentante de Jean-Louis Tepper avait une nouvelle fois fait étalage de son talent en terminant deuxième des Coronation Stakes (Gr1), à Royal Ascot. En fin de matinée, nous avons donc appelé Jean-Claude Rouget pour qu’il nous confirme le pire. Il était encore sous le choc quand il nous a fait l’amitié de nous répondre. Personne n’aime parler dans des moments comme celui-là. Il nous a dit que la pouliche était sur le point d’être vendue et qu’elle passait donc une visite médicale préalable à l’achat. Lors de la fouille, son rectum a été perforé. Un accident extrêmement rare, mais mortel.

PLUSIEURS FOIS MALCHANCEUSE...

Lesstalk in Paris était une pouliche de grande classe, qui n’a pas été épargnée par les coups du sort. Elle était en chaleur lors de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) et n’y a pas fait sa valeur alors qu’elle était la favorite et, à 2ans, dans le "Marcel Boussac" (Gr1), qui lui était pourtant promis, elle a été contrainte d’aller devant avec une concurrente qui lui a mis la pression pendant plus de mille mètres. Courageuse, Lesstalk in Paris avait montré qu’elle sortait de l’ordinaire en conservant la deuxième place.

Sa disparition est une perte pour les courses, car Lesstalk in Paris était l’une des pouliches les plus douées de sa génération en Europe. C’est une perte aussi pour l’élevage. Lesstalk in Paris était née de l’union de Cape Cross et de Top Toss (Linamix), jument également brillante en course et touchée par un coup du sort : celui d’être née la même année que Zarkava, Goldikova, Gagnoa... Dans une autre génération, son palmarès aurait été plus fourni que les deux Gr3 affichés (l’"Aumale" et le "Psyché"). Lesstalk in Paris appartenait à Jean-Louis Tepper, qui possède ses couleurs depuis plus de vingt ans et qui nous avait expliqué avoir « commencé à donner le suffixe "In Paris" à [mes] chevaux avec Two Days in Paris. C’était le nom d’un film que j’aimais bien et je voulais donner une "signature" à mes représentants. » Il est le propriétaire du petit frère de Lesstalk in Paris, Nevertalk in Paris (Azamour), qui a été acheté, comme sa grande sœur, par Jean-Claude Rouget à Arqana.

Cape Cross & Top Toss, par Linamix

6 courses  :

- 3 victoires (Prix de la Grotte, Prix d’Aumale et Prix Valparaiso Sporting Club)

- 2 places (2e "Marcel Boussac" & 2e Coronation Stakes)

- 1 fois non placée (Poule d’Essai des Pouliches).