L’interrogation lavender lane

Autres informations / 28.06.2014

L’interrogation lavender lane

Supplémentée pour participer à ce Abu Dhabi Prix de Malleret (Gr2), Lavender Lane (Shamardal) est incontestablement la pouliche de classe du lot. Très malheureuse dans le Prix de Diane Longines (Gr1), Lavender Lane n’a jamais pu s’exprimer dans la phase finale. Même si elle n’aurait probablement pas inquiété Avenir Certain (Le Havre), elle aurait certainement fini beaucoup plus près. Le point d’interrogation principal concernant sa candidature est la distance des 2.400m, qu’elle abordera pour la première fois. Il faudra qu’elle se montre moins brillante que d’habitude pour pouvoir fournir sa pointe de vitesse.

Dolniya (Azamour) et Savanne (Rock of Gibraltar) se sont rencontrées une fois, fin avril, à Chantilly. La deuxième l’avait remporté, mais Dolniya n’avait pas été très heureuse à la fin. Une revanche semble donc possible.

Son entraîneur, Alain de Royer Dupré, a confié lors de la dernière émission de Radio Balance que sa dernière sortie, dans le Prix Mélisande (L), sur les 2.000m de Compiègne, était destinée à l’emmener au "top" pour ce rendez-vous. Dolniya s’y est imposée, sur un parcours ne convenant pas à ses aptitudes. Alain de Royer Dupré la tient en haute estime et la teste donc dans ce Gr2, qui prend des allures de Gr1, en lui adjoignant une leader.

Savanne, elle, a remporté le Prix de Royaumont (Gr3) devant Ball Dancing (Exchange Rate). Hug and a Kiss (Thewayyouare), autre atout d’André Fabre, semble en dessous de ces pouliches alors qu’Indonésienne (Muhtathir), seule gagnante de Gr1 au départ, est moins convaincante cette année.