Mieux qu’une consolante pour charm spirit

Autres informations / 06.06.2014

Mieux qu’une consolante pour charm spirit

Le Prix Paul de Moussac (Gr3), qui peut être considéré comme une consolante de luxe à la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), n’a réuni que cinq partants. Un seul était présent à Longchamp le 11 mai. Il s’agit de Salai (Myboycharlie), huitième du classique. Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget est un peu en dessous des meilleurs milers de sa génération, mais il avait gagné le Prix Omnium II (L) pour sa rentrée, empochant ainsi son ticket pour la "Poule". Ce jourlà, il devançait Army Bulletin (Invincible Spirit), qui avait été la vraie note de la course. Le poulain de Godolphin a ensuite été devancé (nettement) par Bodhi (Hurricane Cat) sur les 1.800m du Prix de Guiche (Gr3). Il revient sur le mile et peut en profiter pour gagner son premier groupe. Charm Spirit, autre fils d’Invincible Spirit, a préféré les "Guinées" de Newmarket (Gr1) plutôt que la "Poule" de Longchamp. Le représentant du cheikh Abdullah bin Khalifa Al Thani n’a pas démérité en prenant la cinquième place. Poulain avec beaucoup de vitesse de base, il devrait vite prendre la tête de ce petit peloton, et peut aller loin. Chameur (Shirocco) a fait un "truc" en remportant le Prix de Pontarmé (L), après avoir gagné son Quinté. Logiquement, Myriam Bollack-Badel poursuit dans les courses principales. Chameur a besoin de courses rythmées, et si Charm Spirit impose un train sélectif, il peut venir prendre une place, voire mieux... Enfin, l’allemand Abendwind (Wiesenpfad) va découvrir la France. Il vient d’être battu par un poulain estimé, Sea the Moon (Sea the Stars), dans un Gr3 à Francfort, et sur cette performance, il a même le droit d’ambitionner la victoire.