Northern solstice en prenant son temps

Autres informations / 23.06.2014

Northern solstice en prenant son temps

Northern Solstice (Shamardal) a mis un peu de temps à trouver son action dans la phase finale du Prix du Chêne Sylvie (F), mais quand il a compris ce qu’on lui demandait, il s’est défait sûrement de Kingscote (Halling), dont l’apprenti, Richard Oliver, a eu du mal à se servir. Comme tous les poulains de ce maiden, Northern Solstice débutait. Il n’avait pas, pour sa part, participé à une course école. Et surtout, comme nous l’a appris Pascal Bary, le poulain n’a que peu de travail derrière lui : « Il a mis un peu de temps à comprendre, mais ensuite il l’a bien fait. Il n’a que peu de travail derrière lui, seulement trois mois d’entraînement. Donc c’est d’autant mieux ! Il a une marge de progression certaine. Je pense que les 2.000m constituent une bonne distance pour lui. »

LE FRERE DE MARKET SHARE ET D’ICE BLUE

Northern Solstice a été élevé par Juddmonte Farms. C’est un frère de Market Share (Zamindar), deuxième des Prix de Montretout et de Tourgeville (Ls), et d’Ice Blue (Dansili), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2). Winter Solstice (Unfuwain), la mère de ces éléments, s’est classée deuxième du Prix d’Aumale (Gr3). Il s’agit d’une sœur de Polish Summer (Polish Precedent), notamment.