La première victoire du vendôme racing club

Autres informations / 08.07.2014

La première victoire du vendôme racing club

Les actionnaires de la première écurie de groupe lancée par Arqana l’an dernier, et baptisée le Vendôme Racing Club, n’auront pas eu à attendre bien longtemps pour célébrer la première victoire de leur casaque. Royal Spring (Tamayuz), qui leur avait déjà offert une troisième place pour ses débuts le 20 juin dernier, s’est imposé très nettement dans le Prix Charles Pichregru (F). Le poulain était pour l’occasion raccourci de trois cents mètres, et muni d’œillères australiennes. Après avoir patienté dans le parcours, le poulain a fait très sûrement la différence à la fin, tout en se relâchant.

Au micro d’Equidia, son jockey, Thierry Thulliez, a expliqué : « Nous avions peur que ce soit un peu court pour lui, mais vu l’opposition, nous avons tenté le coup. Il a eu une bonne course. Il est encore très regardant, et s’est beaucoup relâché une fois devant. Il ne demande qu’à progresser. » Royal Spring est entraîné par Nicolas Clément, l’un des deux entraîneurs du Vendôme Racing Club.

LE VENDOME RACING CLUB, UN MODELE REPRODUCTIBLE

Le Vendôme Racing Club est la première écurie de groupe d’Arqana Racing Club. Constituée de 30 parts réparties sur cinq chevaux, le Vendôme Racing Club a été lancé l’an dernier. L’entraîneur principal est Nicolas Clément, le professionnel ayant lui-même ramené de nombreux actionnaires. Une pouliche a été confiée à Yann Barberot, installé à Deauville, où plusieurs actionnaires ont des attaches. Arqana est en cours de constitution d'une deuxième écurie de groupe, l’Omnium Racing Club, sur le même principe que le Vendôme Racing Club. Mais l’agence de ventes tient surtout à ce que ses écuries servent de modèle reproductible pour des initiatives personnelles.

UN NEVEU DE MY KINGDOM OF FIFE

Royal Sprint a été acheté par Gérard Larrieu lors des ventes Arqana d’août 2013. Élevé au haras du Buff, il est le premier produit de sa mère, Main Spring (Pivotal), une sœur de My Kingdom of Fife (Kingmambo), gagnant des Queen Elizabeth Stakes (Gr1). Fairy Godmother (Fairy King), leur mère, a gagné au niveau Listed et s’est placée des Earl of Sefton Stakes (Gr3).