L’écurie drost s’affirme à la vente d’été arqana

Autres informations / 05.07.2014

L’écurie drost s’affirme à la vente d’été arqana

L’écurie Drost présentait huit chevaux au catalogue de la vente d’été Arqana 2014. Trois d’entre eux ont dépassé les 150.000 €. L’écurie se classe ainsi deuxième au palmarès des vendeurs de cette vacation et première pour la journée du jeudi, avec un chiffre d’affaires total de 513.000 €. Forte de ces résultats et du succès des chevaux vendus précédemment outre-Manche, cette entité s’affirme en tant que vendeur à orientation "obstacle". Pierrick Rouxel, le manager de l’écurie Drost, nous a confié : « Le bilan des ventes est très positif. Nous avons atteint nos objectifs sur le plan commercial, mais aussi en termes d’image. Arqana a joué le jeu, si bien que leur communication est venue appuyer la nôtre, en particulier dans la presse. Les acheteurs ont compris qui nous étions et quelle était notre démarche. Nous leur présentons de beaux et bons chevaux, dont le potentiel est intact, afin qu’ils puissent réaliser de belles choses en Angleterre et en Irlande. »

VALORISER LES CHEVAUX EN COMPETITION EN VUE DE LA VENTE

Au sujet de l’histoire de l’Écurie, Pierrick Rouxel nous a raconté : « Monsieur Cornelis Drost est un Hollandais installé depuis longtemps en France. C’est une personne à la fibre commerciale très développée, si bien qu’il a vendu son affaire dans le commerce de viande il y a plusieurs années. Il s’est par la suite intéressé aux chevaux et a rapidement compris les différentes facettes de l’activité de propriétaire. Il a choisi d’orienter son activité vers le commerce et un cycle court. Nous achetons des yearlings qui sont débourrés et pré-entraînés par Gérard de Tarragon au Haras de Maulepaire. La majorité d’entre eux sont achetés

à Deauville, mais certains le sont à l’élevage ou à Baden- Baden. Notre objectif est de les valoriser en obstacle et de les proposer à la vente. Nous essayons donc de choisir des chevaux avec du potentiel, qu’il faut respecter pour les préserver. Ils sont entraînés par Étienne Leenders et Laurent Viel qui sont en phase avec notre démarche.»

UN PALMARES QUI PARLE POUR L’ECURIE DROST

Pour Pierrick Rouxel, le passé des chevaux vendus par l’écurie Drost plaide en leur faveur : « Le résultat de la vente d’été 2014 provient aussi des bonnes performances des chevaux vendus par l’Écurie ces dernières années. Pont Alexandre (Dai Jin) s’est classé troisième du Neptune Investment Management Novices' Hurdle (Gr1) et il a gagné le Synergy Security Solutions Novice Hurdle (Gr2). Dell' Arca (Sholokhov), que nous avions vendu 280.000 € en juillet 2013 a gagné le Stanjames.Com Greatwood Hurdle (Gr3) et s’est classé troisième du Pertemps Network Mersey Novices' Hurdle (Gr1).

Pacha du Polder (Muhtathir) s’est imposé dans l’Arcadia Consulting William Dickie & Mary Robertson Future Champion Novices' (Gr2). Notus de la Tour (Kutub) s’est classé deuxième du Racing Post Novice Chase (Gr1).

Enfin, Arctic fire (Soldier Hollow) a terminé troisième du Bar One Racing Royal Bond Novice Hurdle (Gr1). Ces performances et les bons résultats de Deauville sont très motivants. Il s’agit d’une démarche que nous souhaitons pérenniser en devenant des vendeurs réguliers de la vente d’été d’Arqana. »