Light in paris, une victoire et de l’émotion

Autres informations / 03.07.2014

Light in paris, une victoire et de l’émotion

Troisième pour ses débuts à Tarbes, où elle était mal sortie de sa stalle, Light in Paris (Aussie Rules) a ouvert facilement son palmarès ce jeudi, à Deauville. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget s’est bien élancée et a montré une belle accélération dans la ligne droite, s’imposant facilement. Elle s’annonce comme une pouliche d’avenir, et nous lui décernons une JDG Rising Star.

Après avoir fait preuve d’un peu de caractère derrière les stalles, Soft Drink (Lemon Drop Kid) a signé de bons débuts, concluant bien à la corde pour prendre la deuxième place. Elle ne devrait pas tarder à ouvrir son palmarès.

UNE BONNE POULICHE

Light in Paris avait été la note du Prix de la Ville de San Sebastian, dans lequel elle avait fini vite après avoir mis un peu de temps à trouver son action.

La "ligne" de cette épreuve était par ailleurs solide, puisque les deux premières ont ensuite répété, notamment Ervedya (Siyouni), plaisante gagnante d’une "D" à Maisons-Laffitte. Jean-Claude Rouget estime la pouliche, et était ému après la course. Il a expliqué au micro d’Equidia : « Je l’aime beaucoup. Elle est élégante et elle a tout pour faire une bonne pouliche. Nous verrons quelle est sa marge de progression. Je suis vraiment très content pour Jean-Louis [Tepper, ndlr], c’est une victoire avec beaucoup d’émotion après ce qu’il s’est passé la semaine dernière. » Il y a une semaine, Lesstalk in Paris?(Cape Cross) disparaissait tragiquement.

ACHETEE 42.000 € A ARQANA

Élevée au haras du Mézeray, Light in Paris a été achetée 42.000 euros par Jean-Claude Rouget lors de la vente de yearlings d’octobre Arqana. Elle appartient à une bonne famille, avec des éléments ayant brillé notamment au Japon et aux États-Unis.

Sa troisième mère, Angelic Song, a donné Sligo Bay, gagnant de Gr1 sur le turf aux États-Unis, et Lady Ballade, gagnante de Listeds et mère de Danon Ballade, gagnant de Gr2 aux États-Unis et placé du Takarazuka Kinen et des 2.000 Guinées japonaises (Grs1). Angelic Song est la propre sœur de Glorious Song, gagnante de Gr1 aux États-Unis et mère de Singspiel et de Rahy.