Los alamitos, le nouvel eldorado des pur-sang

Autres informations / 03.07.2014

Los alamitos, le nouvel eldorado des pur-sang

Les courses hippiques américaines de Californie sont en plein bouleversement. La fermeture du légendaire hippodrome d’Hollywood Park a créé un choc dans le microcosme hippique. L’hippodrome sera désormais "remplacé" par un site mis à l’honneur grâce aux exploits de California Chrome (Lucky Pulpit) : Los Alamitos. Auparavant dédié aux courses de quarter horses, Los Alamitos a été entièrement repensé pour permettre aux pur-sang de courir. L’hippodrome a ouvert ses portes aux courses de pur-sang ce jeudi, pour la première édition du Los Alamitos Summer Thoroughbred Festival, qui se conclura le dimanche 13 juillet prochain. La principale épreuve sera le Los Alamitos Derby (Gr2), dans lequel devrait courir l’invaincu Share Belief (Candy Ride).

CALIFORNIA CHROME, LE MEILLEUR DES AMBASSADEURS

L’hippodrome et centre d’entraînement de Los Alamitos était réputé pour ses courses de quarter horses. De fait, aucun pur-sang n’y a couru depuis 1991. Mais, avec la fermeture de Hollywood Park, la Californie du sud-ouest avait besoin d’un nouvel écrin pour ses chevaux de course et ce site a été choisi. Les travaux pour réhabiliter l’hippodrome se sont déroulés du 10 décembre 2013 au 21 janvier 2014. Plusieurs entraîneurs se sont installés ou ont ouvert une antenne sur le site : Bob Baffert et Mike Harrington, par exemple, mais surtout Art Sherman, qui a offert la meilleure publicité possible à ce site.

C’est en effet à Los Alamitos qu’est entraîné California Chrome, vainqueur du Kentucky Derby et des Preakness Stakes (Grs1). Le poulain aura fait rêver l’Amérique des courses d’un nouvel exploit de Triple couronne. Bien qu’échouant dans les Belmont Stakes, California Chrome s’est imposé comme l’un des tout meilleurs poulains entraînés aux États-Unis ces dernières années. Le meilleur des ambassadeurs, Art Sherman, a depuis toujours vanté les mérites de la piste de Los Alamitos.

Une piste décrite comme « extrêmement douce », par exemple, par Bob Baffert, qui a ajouté : « Je pense que cette surface est un plus. J’ai envoyé de nombreux chevaux s’entraîner à Los Alamitos, c’est vraiment un atout. » L’entraîneur compare l’hippodrome à un mini-Del Mar, situé dans un endroit sympathique (à dix minutes de Disneyworld).

PAS DE PISTE DE TURF, MAIS LA PLUS LONGUE LIGNE DROITE DES ETATS-UNIS

L’hippodrome de Los Alamitos possède un tracé ovale de 1.600m, peu courant aux États-Unis. La création de cette nouvelle piste a été supervisée par le consultant Dennis Moore, qui travaille notamment à Santa Anita. La particularité de Los Alamitos est aussi sa ligne droite de plus de 420m, un fait rare aux États-Unis. De fait, elle serait désormais la ligne droite la plus longue du pays, un titre auparavant détenu par celle de Fari Grounds. Los Alamitos peut accueillir 1.500 chevaux, et 200 boxes supplémentaires pour les pur-sang sont en construction. Un seul bémol : l’hippodrome ne propose qu’une piste de dirt. Les spécialistes du gazon peuvent pour l’instant passer leur chemin.

Le jockey Gary Stevens, qui a participé à la rénovation de la piste, a expliqué que le tracé de Los Alamitos lui rappelait celui de l’ancien hippodrome de Nad Al-Sheeba. « C’est probablement l’hippodrome le plus unique des États-Unis, avec le Hillside Turf Course de Santa Anita. (...) J’ai monté en Europe, et je sais donc qu’il n’y a aucune règle exigeant qu’un hippodrome soit un "tourniquet". Je crois que les jockeys vont beaucoup s’amuser ici, et le public aussi, avec la formidable vue sur la piste qui leur est offerte. Ils vont voir quelque chose qui est tout simplement inédit aux États- Unis. »