Nightdance music en pouliche d’avenir

Autres informations / 08.07.2014

Nightdance music en pouliche d’avenir

Nightdance Music (Cockney Rebel) a effacé ses débuts discrets en s’imposant de bout en bout dans le Prix Horsfield (F). Grande pouliche, pas forcément faite en 2ans, la pensionnaire de Didier Prod’homme a pu rapidement se placer en tête, et n’a ensuite jamais été inquiétée, laissant Lasting Melancholy (Orpen), qui comptait déjà deux bonnes sorties, à une longueur.

Didier Prod’homme n’était pas vraiment surpris de ce succès, expliquant au micro d’Equidia : « Elle n’avait pas été très heureuse le jour de ses débuts. Aujourd’hui, bien qu’elle soit restée longtemps dans sa stalle, elle ne s’est pas énervée. C’est une pouliche que j’aime beaucoup, qui a un physique intéressant et qui devrait faire une bonne 3ans. En attendant, nous allons continuer de l’exploiter à 2ans. Elle a été achetée lors des ventes BBAG et elle est engagée dans une course réservée aux chevaux issus de cette vente, le 30 août à Baden-Baden, sur 1.200m. Elle disputera peut-être une autre épreuve avant cet objectif pour qu’elle prenne de l’expérience. »

LA FAMILLE DE NIGHTDANCE PAOLO

Nightdance Music défend la casaque du Suisse Anton Kräuliger, qui l’a achetée pour 4.500 euros aux ventes de BadenBaden.

La pouliche était présentée par le haras de Saint-Arnoult, où son père, Cockney Rebel, fait la monte. Sa mère, Next More (Monashee Mountain), est une sœur de Nightdance Paolo (Paolini), qui défend aussi la casaque d’Anton Kräuliger et qui est l’un des meilleurs chevaux courant en Suisse, s’étant notamment placé deuxième d’un Gr3 à Baden- Baden.

C’est aussi une sœur de Nightdance Forest (Charnwood Forest), gagnant de plusieurs Listeds. Plus loin dans le pedigree, on trouve les noms de Next Desert et Next Gina, tous deux gagnants classiques en Allemagne.