Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Strath burn parmi les chevaux testés positifs à la morphine

Autres informations / 26.07.2014

Strath burn parmi les chevaux testés positifs à la morphine

Comme la jument de S. M. la Reine d’Angleterre, Estimate (Monsun), Strath Burn (Equiano) fait lui aussi partie des chevaux testés positifs à la morphine. Son entraîneur, Charles Hills, avait révélé la semaine dernière, juste après l’annonce de la British Horseracing Authority (BHA), qu’un de ses pensionnaires faisait partie des cinq chevaux concernés, sans pour autant en citer le nom. Starth Burn a été contrôlé positif à la suite de sa première course, le 3 juillet dernier, où il ouvrait son palmarès. Il devrait donc être disqualifié. Depuis, le poulain s’est classé deuxième du Prix Robert Papin (Gr2), le 20 juillet sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte.

Les autres entraîneurs connus concernés par ces tests positifs à la morphine, dus, semble-t-il, à une contamination accidentelle de la nourriture, sont Sir Michael Stoute, Eve Johnson Houghton, Gay Kelleway et Tony Caroll.

DE NOUVEAUX CAS DETECTES

La semaine dernière, la BHA annonçait que cinq chevaux étaient concernés par ces tests positifs la morphine. Ce jeudi 24 juillet au soir, la BHA a diffusé un nouveau communiqué, annonçant que d’autres autres prélèvements étaient revenus positifs à la même substance. Ils proviennent de deux chevaux évoluant chez des entraîneurs différents, dont les noms n’ont pas été révélés. La BHA n’exclut pas que d’autres prélèvements positifs soient révélés dans les prochaines semaines.