Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Un succes, des acteurs…

Autres informations / 15.07.2014

Un succes, des acteurs…

AUJOURD’HUI

Henri Bozo nous parle de la victoire de Charm Spirit dans le

Prix Jean Prat (Gr.1) et de l’Ecurie des Monceaux

Situé en Normandie et créé en 1925, le Haras des Monceaux a

été repris en 2003 par

Lucien Urano. Il est devenu en l’espace d’une décennie, l’un

des principaux vendeurs de yearlings en France. Depuis 2014, l’Ecurie des

Monceaux a engrangé 7 victoires de Groupe ! Interview d’Henri Bozo, directeur

du haras...

 

 

Comment avez-vous ressenti cette 4ème victoire de Gr. 1 pour

votre élevage ?

Ce Prix Jean Prat est la 4ème victoire de Gr.1 en 3 ans pour

l’Ecurie des Monceaux. C’est une belle récompense pour le haras, toute son

équipe et pour Monsieur Lucien Urano qui était très content après cette

victoire, lui qui a décidé d’orienter son élevage de pur-sang sur le haut de

gamme et d’en faire une entité commerciale. Il faut également féliciter Freddy

Head et l’équipe du Cheik Abdullah Bin Khalifa Al Thani pour avoir repéré et

acheté Charm Spirit à la Vente de Yearlings d’Octobre 2012.

 

Pouvez-vous nous conter l’histoire de L’Enjoleuse, la mère

de Charm Spirit ? Pourquoi l’avoir gardée comme poulinière ? L’Enjoleuse

faisait partie des premiers investissements dans les pur-sang de Monsieur

Urano. Elle avait été achetée yearling 85.000€ en août à Deauville en

provenance du Haras du Mézeray. C’est Carlos Lerner, son entraineur par la

suite, qui avait signé le bon d’achat. Après un début de carrière très

prometteur, L’Enjoleuse était restée invaincue après sa victoire dans le Prix

de la Chapelle en Serval, une des courses préparatoires au Prix de Diane.

Malheureusement, cette victoire a sonné la fin de sa carrière de courses

puisqu’elle a connu des problèmes de santé. Nous l’avons cependant gardée comme

poulinière pour plusieurs raisons : elle avait montré du talent, son pedigree

est très intéressant, c’est une des belles souches du stud book. C’est

également une grande et belle jument avec du rayon, beaucoup de tissus et très

ressemblante à son père Montjeu qui devient un père de mères très confirmé.

 

Quelle est votre politique d’achat de poulinières ?

L’Ecurie des Monceaux achète tous les ans 3 ou 4

poulinières. Nous sommes toujours à l’affut de nouveaux investissements,

principalement en Europe. Etant donné que nous sommes dans un marché

extrêmement compétitif, il est diffficile d'acheter une poulinière gagnante de

Gr.1 donc nous nous penchons sur les générations ultérieures et sur les souches

qui ont elles-mêmes produit des gagnants de Gr.1. C’est le cas dans le pedigree

de L’Enjoleuse dans lequel on retrouve des gagnants de Gr.1 sous sa troisième

mère Ciboulette (une lauréate de Gr.1).

 

Comment choisissez-vous vos étalons pour vos croisements ?

On ne peut plus parler de frontières en 2014 donc quand un

étalon est stationné à l’étranger, peu importe où il est, nous n’hésitons pas à

y envoyer nos juments. On préfèrerait néanmoins que nos poulinières restent en France

pour y être saillies. Notre but  aux  Monceaux est de produire des chevaux de

courses et nous attachons beaucoup d’importance à la compatibilité physique et

mentale. L’Enjoleuse est une jument très réveillée et nous cherchions à faire

un croisement avec Danzig qui a déjà fonctionné dans la famille. Invincible

Spirit, un petit-fils de Danzig, était sur notre liste pour L’Enjoleuse, ce qui

a donné Charm Spirit.

 

Parlez nous de la sœur de Charm Spirit par Kendargent qui

passera aux ventes d’août Arqana.

Elle portera le lot 132 de la session d’août. Comme tous nos

yearlings présentés aux ventes, elle est née et a été élevée au Haras des

Monceaux. Kendargent est un des étalons qui perce le plus dans le parc français

et nous avons décidé d’envoyer quelques unes de nos bonnes juments. Le

croisement sur une fille de Montjeu marche bien (ndlr : Restiadargent, gagnante

de Gr.2 et placée de Gr.1 est issue de ce croisement). C’est une yearling qui

est née tôt dans la saison, le 5 février, et donc déjà développée comme vous

pouvez le voir sur la photo que nous avons prise début juillet 2014.