Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Une étude sur le lien entre disponibilité du fourrage et fertilité

Autres informations / 19.07.2014

Une étude sur le lien entre disponibilité du fourrage et fertilité

Une étude menée par le CNRS a établi le lien entre mise à disposition de fourrage en continu et fertilité chez les juments. L’étude de Martine Hausberger et Haïfa Benhajali démontre que la structuration naturelle de l’alimentation chez les chevaux est un moyen efficace d’augmenter la fertilité. Un premier groupe de juments avait accès à du fourrage ou de l’herbe, vingt-trois heures par jour. Un autre groupe de juments avait accès à la même quantité de fourrage, mais dix-sept heures par jour.

Le taux de fertilité du premier groupe était 47 % plus élevé que celui du second groupe à la fin de la saison. 81 % des juments du premier groupe étaient pleines à la mi-juillet, contre 53 % pour les juments du second groupe. L’expérimentation portait sur cent juments arabes du Haras national de Sidi Thabet, en Tunisie. Toutes les poulinières vivaient en stalle individuelle la nuit et sortaient collectivement au paddock six heures par jour. Les chercheurs ont suivi les juments pendant une saison entière de reproduction. Martine Hausberger a confié à la presse étrangère : « Cette étude est complètement en accord avec les résultats des études précédentes. Le bien-être des chevaux est amélioré lorsque ces derniers sont autorisés à s’alimenter sur de longues périodes, comme dans la nature. Quand nous les laissons vivre d’une manière naturelle, ils se portent mieux. L’amélioration de la fertilité en est une des conséquences. »

Pour lire l’étude en intégralité, cliquez ici :

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0073858