Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

une nouvelle étape dans la procédure juridique entre stéphane pasquier et france galop

Autres informations / 15.07.2014

une nouvelle étape dans la procédure juridique entre stéphane pasquier et france galop

La longue procédure juridique qui oppose Stéphane Pasquier et France Galop a connu une nouvelle étape jeudi dernier. Celle-ci avait commencé il y a environ un an, quand le jockey avait entamé une action en référé et sur le fond auprès du tribunal administratif, suite à la décision de France Galop de le suspendre trois mois en raison de la présence d’une substance prohibée dans l’un de ses prélèvements biologiques. Le juge des référés avait, en septembre dernier, suspendu les effets de la mise à pied, dans l’attente du jugement rendu au fond. Ce jugement a été rendu jeudi dernier par le tribunal administratif de Cergy-Pontoise. Si le rapporteur public avait rendu un avis en faveur du jockey en préconisant d’annuler la décision de France Galop, les juges ont eux décidé d’aller contre Stéphane Pasquier. Henri Pouret, directeur général adjoint de France Galop et directeur opérationnel des courses, a expliqué : « Suite à cette décision, les instances juridictionnelles de France Galop vont examiner dans le courant de la semaine prochaine les différentes options et les suites à donner à cette affaire. » De son côté, Hervé Naggar, l’agent de Stéphane Pasquier, nous a confié : « Il s’agit d’une étape dans une longue procédure. Le juge des référés et le rapporteur public sont allés dans notre sens, les juges sont allés contre : c’est une question d’appréciation. Stéphane Pasquier a déjà décidé d’interjeter appel devant la Cour administrative de Versailles. Nous avons des raisons légitimes d’être confiants. Ce que je souhaite, c’est que Stéphane puisse travailler sereinement, et que la justice puisse faire de même. »