"150 ans de courses à deauville", le nouveau livre de guy thibault

Autres informations / 07.08.2014

"150 ans de courses à deauville", le nouveau livre de guy thibault

Dans des conditions difficiles, que nous exposerons plus tard, Guy Thibault publie son livre 1864-2014, 150 ans de courses à Deauville. L’auteur, qui va fêter son 84e anniversaire le 13 août prochain, retrace un siècle et demi d’histoire hippique. Richement illustré, l’ouvrage est truffé d’extraits de presse qui attestent de l’humeur de l’époque.

Le chroniqueur relate : « Que feraient sans Deauville les véritables amis du pur sang, qui entendent garder le contact pendant dix mois de l’année et s’ennuieraient à périr s’il leur fallait passer sans courses les trente et un jours d’août ? L’homme de course est essentiellement un homme qui n’a pas besoin de dételer complètement. Il a ceci d’admirable que son travail est ses vacances. »

Plus loin, Guy Thibault évoque l’important rôle que joue Deauville dans l’exportation des chevaux français, dans les années 90 : « Comme depuis 1905 et lors des reprises en 1919 et 1946, le marché de Deauville est tout à fait international. L’argent étranger y est roi, plus que jamais, peut-on dire ! »

Au fil des pages, on assiste à l’évolution de la

clientèle des ventes. Les aristocrates sont progressivement remplacés par des industriels et financiers. Ces derniers sont rapidement rejoints par des acheteurs venus de tous horizons. Ils sont attirés par les succès des chevaux français à travers le monde, mais aussi grâce à l’action d’une profession qui se structure : les courtiers. Dès 1893, on assiste aux prémices du pinhooking. Le monde hippique, réuni à Deauville, n’a de cesse de chercher la meilleure formule pour vendre. Deauville, c’est aussi un lieu qui se prête à la sélection de la race équine. L’ouvrage de Guy Thibault permet de croiser en piste bien des grands reproducteurs du stud-book français.

On assiste aussi à des naissances : celle de l’hippodrome de Clairefontaine, des ventes de trotteurs, d’Arqana, du centre d’entraînement, de la P.S.F... Les crises, les embellies et les casaques défilent, les chevaux et Deauville restent. Ce livre contient aussi une série de portraits, dont les noms peuplent le programme des courses. Du duc de Morny à

Jacques Le Marois ou Maurice de Gheest, le lecteur aura plaisir à découvrir les hommes qui se cachent derrière les noms de grandes épreuves.

Par le prisme de Deauville, c’est l’histoire du galop français qui défile. Le lecteur assiste aux réussites et aux échecs, aux aventures collectives et individuelles. Un livre que l’on peut feuilleter pendant l’agitation estivale, puis étudier posément une fois le calme revenu. Les passionnés d’élevage, les chroniqueurs hippiques, les férus d’histoire et éditorialistes y trouveront une mine d’informations. Guy Thibault leur offre la possibilité de mettre en perspective les débats qui agitent l’actualité, de prendre du recul en mesurant le chemin parcouru.

Le livre sera en vente chez l’éditeur (Éditions du Castelet - 780 avenue Saint-Roman – Z.I. du Haut CareÏ - 06500 Menton), sur les deux hippodromes de Deauville, à la librairie Le Corsair (face à l’église) et dans toutes les librairies qui en feront la demande. Prix : 35 € (franco de port France).