Kendemai, en pleins progrès

Autres informations / 07.08.2014

Kendemai, en pleins progrès

Récent lauréat d’un gros handicap à Longchamp, Kendemai (Carlotamix) avait laissé une bonne impression. Il l’a confirmée en s’imposant nettement dans le Prix des Chaumières (B). Parti de la stalle 1, il a bénéficié d’un bon parcours, dans le dos de sa compagne d’entraînement, Honeymoon Cocktail (Martaline). À la sortie du tournant final, cette dernière s’est détachée de deux longueurs et Kendemai s’est accroché. À mi-ligne droite, Kendemai est sorti du sillage d’Honeymoon Cocktail et, sollicité par Christophe Soumillon, il a changé de jambes à cent cinquante mètres du disque final, pour prendre le meilleur et l’emporter sûrement. Honeymoon Cocktail a conservé le premier accessit devant Lahqa (Tamayuz), laquelle court très bien pour sa deuxième sortie seulement. « Nous sommes contents de sa performance, nous a dit Bertrand Bélinguier, propriétaire de Kendemai. Il a franchi une étape et il a gagné le droit de participer à une Listed. Il est en progrès et, la dernière fois, il avait laissé une belle impression à Longchamp. Nous allons voir comment il récupère, mais il pourrait courir le Prix Millkom (L) par exemple. »

LE FRERE DE CALAHORRA

Kendemai a été acheté à Osarus pour le compte de Paul Basquin. Il a ensuite été acheté par Jean-Claude Rouget au haras du Saubouas, courant 2013. Kendemai est le frère de Calahorra (Soave), gagnante du Prix de la Vallée d’Auge (L) et troisième des Prix de Saint-Georges et d’Arenberg (Grs3). Kendorya (Kendor), la mère de Kendemai, est restée inédite. Il s’agit d’une souche "Wildenstein", celle de Madelia, lauréate de la Poule d’Essai des Pouliches, du Prix Saint-Alary et du Prix de Diane (Grs1).