La précocité et la classe à l’honneur avec this time et el suizo

Autres informations / 14.08.2014

La précocité et la classe à l’honneur avec this time et el suizo

Le haras du Petit Tellier a vu grandir dans ses prés deux très bons chevaux, qui continuent de faire l’actualité : This Time (Zafeen) et el Suizo (Meshaheer). La première s’est imposée dans le Prix d’Arenberg (Gr3) et vient de conclure cinquième de Gr3 à Goodwood. El Suizo a gagné le Prix La Flèche (L) et s’est classé troisième du Prix de Cabourg Jockey Club de Turquie (Gr3). Pour Jour de Galop, Patrick Chedeville est revenu sur l’histoire de ces deux chevaux.

THIS TIME, UNE POULICHE "UNIQUE"

LE FRUIT D’UN FOAL SHARING

This Time est une fille de Zafeen et de Scalotta (Winged Love), une jument qui a couru en France et en Allemagne sous l’entraînement d'Urs Suter. Très beau fils de Zafonic, Zafeen a démontré sa précocité à 2ans, remportant les Mill Reef Stakes (Gr2) et se classant deuxième du Prix Morny (Gr1). Mais Zafeen n’a pas été seulement précoce, il a aussi démontré sa qualité à 3ans, gagnant les St James’s Palace Stakes (Gr1) et prenant la deuxième place des 2.000 Guinées (Gr1). Étalon au Petit Tellier, c’est en toute logique qu’il a été choisi pour Scalotta : « C’est toujours la même chose au moment de choisir un étalon pour une jument : il faut tenir compte de la jument, des performances des étalons, de leurs aptitudes en course et de celles de la poulinière... Dans notre cas, nous supportons nos propres étalons et, avec This Time, nous avons fait le bon choix en prenant Zafeen pour sa mère, Scalotta. Nous avons fait un foal sharing avec la propriétaire de Scalotta, madame Binswanger. Scalotta était en pension chez nous et nous avons choisi Zafeen. Ensuite, This Time est passée foal pour dissolution

d’association. Madame Tamagni, qui partageait la propriété de This Time, a donc choisi de racheter la deuxième part et la pouliche court donc sous ses couleurs. » This Time reste sur une cinquième place dans un Gr3 à Goodwood : « En dernier lieu, à Goodwood, This Time n’a pas bénéficié du fair play anglais... Vous devriez la revoir, peut-être en Angleterre. »

UNE POULICHE TRES FEMININE

En digne fils de Zafonic, Zafeen est très bien taillé. C’est un cheval avec du cadre et c’est ce qu’il a apporté à Scalotta et à sa fille, This Time : « Yearling, This Time a toujours été très féminine. Elle avait une belle qualité de tissus et donnait déjà l’apparence d’une jument de course. Zafeen lui a apporté un peu de taille car il a pris du côté de Zafonic et il mesure 1,68 m. »

PAS D’AUTRES PRODUITS A SUIVRE

Bien que mère d’une gagnante de Gr3, honorable sixième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1), Scalotta n’a pas été saillie, après avoir donné This Time. En effet, son éleveur ne souhaite pas donner de nouveaux frères ou sœurs à This Time. « Pour le moment, Scalotta n’a pas eu d’autres produits après This Time. En fait, la propriétaire, madame Binswanger, n’a pas jugé bon de faire saillir sa jument. Elle veut simplement que nous prenions bien soin d’elle, qu’elle soit en bonne santé. Scalotta est une jument qui nous est arrivée d’Allemagne. Nous espérons que, l’année prochaine, la propriétaire nous donnera le feu vert pour faire saillir la jument. »

UNE BONNE SAISON

Les étalons du Petit Tellier font une très belle saison et les gagnants s’enchaînent, à tous les niveaux de course, y compris dans les épreuves black types, dans lesquels les produits maison tels que This Time, El Suizo, Mr Pommeroy ou encore Son Cesio font merveille. « Notre saison s’est bien passée. Nous avons Meshaheer qui est sur une bonne pente, Vespone qui a de bons résultats, Linngari dont les 3ans se sont distingués. Nous sommes bien placés dans le classement des étalons de deuxième génération. Pour les ventes de yearlings, ce n’est plus entre nos mains, il faut que les acheteurs manifestent leurs désirs et leurs envies. » En 2014, les élèves du Petit Tellier ont déjà remporté 48 courses.

EL SUIZO, L’UN DES MEILLEURS 2ANS FRANÇAIS : UN PROPRE FRERE OU UNE PROPRE SŒUR D’EL SUIZO A VENIR

El Suizo a été l’une des sensations chez les 2ans français cette année. Le pensionnaire d’Henri-Alex Pantall a pulvérisé l’opposition lors de ses deux premières sorties, remportant notamment le Prix La Flèche (L), avant de conclure troisième du Prix de Cabourg - Jockey Club de Turquie (Gr3). Il devrait avoir un propre frère ou une propre sœur en 2015. « Belle Suisse (Hamas), la mère d’El Suizo, appartient à Peter Rechsteiner, un client suisse qui possède le poulain également. Il nous fait confiance pour les croisements. De notre côté, nous soutenons nos étalons, et pour Belle Suisse, nous avons choisi Meshaheer. Il convenait bien à la mère. Belle Suisse est toujours au haras. Elle a un yearling par Way of Light, un autre étalon maison. Elle est retournée à Meshaheer cette année. »

AU-DESSUS DE LA MOYENNE

Doté d’un modèle très puissant à 2ans, El Suizo a toujours été un poulain qui s’est démarqué, d’abord par son physique, puis par sa qualité en course. Mais comment était-il yearling ? « Yearling, El Suizo était un poulain assez puissant, sa mère ayant du modèle. Il était magnifique, bien dans sa tête, plaisant. En somme, un poulain au-dessus de la moyenne. »