L’ardent, tardif mais doué

Autres informations / 14.08.2014

L’ardent, tardif mais doué

Grand cheval avec de l’action, L’ardent (Soldier of Fortune) est un élément d’avenir. Dans le Prix École Blondeau - Prix Tip Moss (D), le pensionnaire de Jean-Claude Rouget a gagné dans un très bon style. Attentiste au cœur du peloton, il évoluait au centre de la piste dans le tournant final, mais il a réussi à prendre le meilleur dès l’entrée de la ligne droite et à se rabattre progressivement le long du rail extérieur. Dans la phase finale, il a contré sûrement Maralika (Dubawi), pour repartir dans les cinquante derniers mètres.

Lauréat de deux courses et placé de quatre, L’Ardent n’a jamais déçu et le meilleur est certainement à venir pour lui. « C’est un bon cheval, qui avait été souvent battu, nous a dit Jean-Claude Rouget. Il est très tardif et je pense qu’il a passé un cap aujourd’hui. Nous allons lui donner une course cet automne et, à 4ans, il pourrait aller dans les courses black types. »

Petite anecdote amusante : cette épreuve était sponsorisée par l’école Blondeau, or, L’Ardent y a été débourré.

LE FRERE DE VIANE ROSE

Élevé par François Bayrou, L’Ardent a été vendu 80.000 euros à Jean-Claude Rouget, lequel a entraîné sa sœur, Viane Rose (Soldier of Fortune), gagnante des Prix de la Nonette (Gr3 à l’époque) et Finlande (L), mais aussi sa mère, Princesse de Viane (Kaldoun), gagnante d’une course sur 1.500m, et son oncle, Fils de Viane (Kadounor), gagnant du Prix de Courcelles (L) et deuxième du Prix de Guiche (Gr3). L’Ardent est aussi le neveu d’Alix road (Linamix), multiple placée de Groupes.