Le fonds européen de l’élevage, cotiser pour mieux financer

Autres informations / 24.08.2014

Le fonds européen de l’élevage, cotiser pour mieux financer

Le Critérium du Fonds Européen de l’Élevage fait partie des Listeds proposant une allocation extrêmement élevée. Charles-Henri de Moussac est revenu avec nous sur le système de ce fonds.

« C’est un fonds constitué par la contribution des étalons européens, dont les français, et aussi des cotisations des yearlings issus des étalons américains qui viennent courir en Europe. Pour courir dans les courses FEE, ils doivent être qualifiés et donc cotiser. Les courses du Fonds Européen de l’Élevage se déroulent en France, Angleterre, Irlande et Allemagne. Cela représente 80 % des courses à conditions réservées aux 2ans, et il faut donc être qualifié pour y participer. »

UN DES SPONSORS LES PLUS IMPORTANTS DES COURSES EUROPEENNES

« Depuis sa création, le Fonds Européen de l’Élevage est devenu l’un des plus gros sponsors de courses, ayant reversé 100.000.000 d’euros, a ajouté Charles-Henri de Moussac. Il ne s’agit pas que des courses nommées Fonds Européen de l’Élevage : il y a aussi la prime reversée dans les courses à conditions par le fonds. Concernant les étalons européens, pour que leurs yearlings soient inscrits au fonds, il faut reverser l’équivalent d’une saillie. Pratiquement tous les étalons français sont inscrits, sinon leurs produits auraient peu de chance de trouver à 2ans une course dans laquelle courir. Pour les étalons hors d’Europe, il faut en général qualifier les chevaux un par un. Cette prime a été créée sur le mode du Breeders’ Cup, l’idée étant que les éleveurs fournissent une allocation plus importante aux propriétaires. Le Fonds Européen de l’Élevage représente environ 550.000 euros reversés chaque année. »