L’envolée de saâne

Autres informations / 06.08.2014

L’envolée de saâne

Formé à l’école de la province, Saâne (Le Havre) n’a pas fait de détail pour ouvrir son palmarès pour sa cinquième sortie. Vite placé en tête par son apprenti, Jefferson Smith, Saâne n’a jamais pu être approché par ses rivaux. Sollicité par son jeune partenaire dans la ligne droite, le cheval a bien répondu et a conservé dix longueurs d’avance au passage du poteau sur son plus proche rival, Prometheus (Montjeu) – qui passait de 3.000m à 1.900m. Saâne montre de nets progrès et l’assistant de Jean-Claude Rouget, Simone Brogi, nous a expliqué : « Saâne venait de bien courir à Aix-les-Bains, sur plus long. Nous avions dit à notre apprenti de ne pas hésiter à aller devant si c’était nécessaire. Saâne est un cheval qui a de la vitesse en partant et une grande action. Il pourra sans doute revenir sur plus long progressivement. Pour la suite, nous n’avons pas encore défini de programme avec ce cheval. »

Saâne avait débuté cette année, sur la P.S.F. de Chantilly. Il s’était classé troisième du maiden remporté par No Mood?(Monsun) et a ensuite fait ses classes en province.

UN NEVEU D’ALPINE ROSE

Saâne a été élevé au Haras de la Cauvinière ou stationne son père, Le Havre. Salamon (Montjeu), la mère de Saâne, a été achetée 115.000 Gns en décembre 2009 à Tattersalls, par Sylvain Vidal. Saâne est son premier produit, suivent une femelle de 2ans par Le Havre et un yearling mâle également par Le Havre. Restée maiden, Salamon est une fille de Farfala (Linamix), gagnante de Listed en France et propre sœur de Alpine Rose et Fragrant Mix. La troisième mère de Saâne est donc Fragrant Hill.