Loraa face aux pouliches en quête de caractère gras

Autres informations / 21.08.2014

Loraa face aux pouliches en quête de caractère gras

Loraa (Mawood) est issue de la même souche que la remarquable poulinière qui a donné son nom à ce Gr3, Nevadour. L’élève du cheikh Mansoor bin Zayed est quasi irréprochable depuis ses débuts l’an dernier à 3ans. Lauréate du Qatar Arabian Trophy des Pouliches (Gr1 PA), et du Qatar Prix de l'Élevage (Gr2 PA), elle reste sur une deuxième place dans le Critérium des Pouliches (Gr2 PA). Dans cette épreuve, sur les 1.900m de la piste testerine, elle terminait à une encolure d’Al Moutawakila (Al Sakbe), elle-même lauréate de Gr1 PA. La pensionnaire de Jean- François Bernard est logiquement la favorite de l’épreuve. Mayasa (Majd Al Arab) réalise une première partie de saison 2014 moins contrastée que sa "musique" pourrait le laisser penser. Bonne troisième dans le Prix Damas (Gr3 PA), la représentante du cheikh Khalifa bin Zayed Al Nahyan reste sur une proche cinquième place dans le Critérium des Pouliches (Gr2 PA). Dans cette arrivée très serrée, Loraa, la favorite du Prix Nevadour, terminait deuxième.

Ghazwa (Zawam) porte les couleurs de Mohammed Al Nujaifi. Cette jument de 4ans, issue d’une souche irakienne, est relativement peu expérimentée. Elle n’a couru que trois fois, sa meilleure performance étant une deuxième place dans le Prix Nefta (Gr2 PA), sur 1.900m à Bordeaux. À cette occasion, elle était battue d’une encolure par Farh (Nizam), qui a poursuivi sa route au niveau Gr1 PA. La pensionnaire de Damien de Watrigant reste sur une mauvaise sortie à Chantilly. Hurra (Asad Saif) est issue du même élevage et porte les mêmes couleurs que Ghazwa. La pensionnaire de Diana Dorenberg n’a couru qu’en Hollande, et ses deux dernières victoires sont difficiles à situer par rapport aux partants français de l’épreuve.

Sahabba (Nizam) n’a pas très bien débuté sa saison 2014. Elle s’est classée cinquième du Qatar Prix de l'Élevage (Gr2 PA), de Loraa. Depuis, la petite-fille de la championne Cherifa (Cheri Bibi) a rectifié le tir en se classant deuxième sur 1.900m à La Teste-de-Buch.