Marcel chaouat et ses partenaires collectent plus de 30.000 € au profit des jockeys accidentes

Autres informations / 13.08.2014

Marcel chaouat et ses partenaires collectent plus de 30.000 € au profit des jockeys accidentes

« Plus de 30.000 euros » : c’est ce chiffre et d’abord ce chiffre, que Marcel Chaouat veut retenir de la magnifique soirée caritative organisée mardi soir au Casino Barrière de Deauville (parrainée par Beachcomber-Hotels, l’Office de tourisme de l’île Maurice, les champagnes Canard-Duchêne et les vins du Château Roubine, cru classé de Provence) : car c’est la somme qu’il a récoltée en faveur de la Caisse de secours des jockeys.

Connu pour son sens de la fête et de l’amitié, "Marcello" avait comme toujours vu les choses en grand, invitant au gré du cœur, selon le seul critère de l’amour des courses : jockeys, pousseurs, propriétaires, éleveurs, journalistes, représentants de l’Institution des courses au trot et au galop...

Les numéros (acrobatie, magie, musique...) se sont enchaînés sur la scène mais le clou de la soirée a été la vente aux enchères animée par Éric Hoyeau et Philippe Bouchara – celle qui, précisément, a permis de récolter tant de dons. Christophe Soumillon, qui ne veut laisser passer aucune victoire, a remporté le plus beau lot : un foal en bronze grandeur nature, signé du sculpteur Kasper, adjugé 17.000 euros (somme intégralement reversée à l’Association des jockeys). Autre enchérisseurs notables : Jacques Ricou (président de l’Association, acheteur d’un bijou), Fabrice Chappet (un bronze d’Ourasi au format 1/5e), Sylvain Vidal (un bijou), Jean-Claude Rouget (un tableau), Gérald Mossé (une montre Hermès), Marcel Chaouat (saillie de Kingsalsa) et Freddy Head (saillie de Rajsaman).

Pour finir, Marcel Chaouat a – comme chaque année – mis aux enchères lui-même son nœud papillon... acheté 1.000 euros par Malcolm Parrish, qui l’a lui-même remis en vente... avant que Gérard Augustin-Normand ne le rachète pour 1.000 euros également... puis ne le rende à Marcel, qui, en tant que maître de cérémonie, ne pouvait décemment pas finir la soirée chemise ouverte !

En ce même mardi, l’après-midi de courses à Deauville avait été parrainée par le groupe hôtelier Beachcomber-Hotels et l’Office de tourisme de l’île Maurice, permettant de faire gagner trois voyages aux spectateurs.