Ole companero en solitaire

Autres informations / 11.08.2014

Ole companero en solitaire

Dix-huit longueurs ont sanctionné la supériorité d’Ole Companero (Sholokhov) à l’arrivée du Prix des Ypréaux. Logique favori de ce steeple au regard de ses meilleures performances, le pensionnaire de Guillaume Macaire a réalisé une démonstration.

D’abord placé en quatrième position, Ole Companero s’est rapproché pour franchir la rivière des tribunes, sur le "huit". À l’amorce du tournant final, il a eu besoin de souffler et son jockey, Hervé Jumelle, l’a laissé tranquille. Pendant ce temps, Quick Dream (Dream Well) et Unstinct (Califet) se sont détachés. Mais, une fois sauté l’obstacle du tournant final, Ole Companero a pris l’avantage au canter et son jockey n’a jamais eu besoin de le solliciter. Le cheval de la famille Papot a vécu sur son avance. « Dans le tournant, il a demandé à souffler, mais Ole Companero le fait bien et c’est un super sauteur, avec du métier. Par le passé, il a été un autre cheval », nous a dit Hervé Jumelle.

Rappelons qu’Ole Companero s’était placé dans sept épreuves de Groupes, se classant notamment troisième du Prix Ferdinand Dufaure (Gr1).

Il avait notamment participé au Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1) 2011.