Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sanaija courageuse jusqu’au bout

Autres informations / 05.08.2014

Sanaija courageuse jusqu’au bout

Le Prix de la Pointe Percée (F) a été disputé à un rythme très soutenu, sous l’impulsion de l’allemande Fiora di Capri (Lord of England). La pouliche a mené légèrement détachée du peloton, tandis que Sanaija (Pivotal) menait le peloton de chasse, avec iltemas (Galileo) dans son sillage. Dans le tournant final, l’ensemble du peloton s’est décalé vers l’extérieur, sauf Indina (Peintre Célèbre), placée à la corde par Christophe Soumillon. Mais, à la sortie du dernier tournant, la pouliche a dérobé sur sa gauche, venant se caler le long du rail extérieur. Pouliche certainement compliquée, elle a ensuite tracé sa ligne droite la tête de travers. Sanaija a, quant à elle, placé son accélération et s’est montrée courageuse jusqu’au bout pour résister à l’attaque d’Iltemas. Indina est troisième à six longueurs.

UNE POULICHE AYANT DE LA TENUE

Sanaija avait montré des progrès lors de sa précédente sortie, où elle était alignée pour la première fois sur 2.400m, à Dieppe. La pouliche avait auparavant couru sur 1.600m et 2.000m, et a finalement trouvé sa distance. « C’est une pouliche qui a beaucoup de tenue », a commenté Alain de Royer Dupré. Sanaija n’a, de plus, pas eu un parcours facile ce lundi, devant mener la chasse derrière la fuyarde. Cette tenue est d’autant plus étonnante qu’elle est par le rapide Pivotal, et que sa mère Sanjida (Polish Precedent) était une vraie jument de 2.100m maximum.

« Cela a été très vite, a ajouté l’entraîneur. Le terrain est aussi assez profond. La pouliche a été courageuse et il était temps que cela se termine. Elle a ramené les autres et a donc porté tout le poids de la course. Elle le fait avec de la qualité. »

LA FAMILLE DE SARAFINA

Élevée par le haras de la Perelle, dont elle porte les couleurs, Sanaija descend d’une souche Aga Khan.

Sa mère, Sanjida, a au départ couru sous les couleurs Aga Khan, avant de passer sous celles du haras de la Perelle. Elle a depuis été achetée 320.000 euros à Arqana, lors de la vente d’élevage 2013, par les Australiens de Eliza Park International.

Sanjida s’est notamment classée troisième des Prix de Condé, Prix Pénélope et Prix Cléopâtre (Grs3), et deuxième des Prix Volterra et Charles Laffitte (Ls). Sanjida est une sœur de Sarafina (Refuse to Bend), gagnante du Prix de Diane Longines (Gr1), de Sandagiyr (Dr Fong), gagnant de Gr3 aux États-Unis, et de Sanaya (Barathea), deuxième du Prix Saint-Alary (Gr1).