Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

vincent cheminaud : « il m’est apparu naturel d’intégrer l’afasec le moment venu »

Autres informations / 10.08.2014

vincent cheminaud : « il m’est apparu naturel d’intégrer l’afasec le moment venu »

Nous poursuivons notre série sur les jockeys avec Vincent Cheminaud. Le pilote de Guillaume Macaire nous parle sans détour de son métier et de son quotidien.

Jour de Galop. - VOUS SOUVENEZ-VOUS DE VOS DEBUTS EN COURSE ?

Vincent Cheminaud. - Oui, et ce n’était pas terrible. Je n’avais pas très bien monté. Je n’avais même tout bonnement rien compris ! (rires) Je montais alors un cheval pour Emmanuel Clayeux.

C’EST LUI QUI VOUS A FORME ?

Oui, mon père voulait que j’aille à bonne école, chez un professionnel rigoureux.

VOTRE PERE, JOCKEY D’OBSTACLE LUI AUSSI, ETAIT-IL CONTENT QUE VOUS VOUS LANCIEZ DANS CE METIER ?

Non, il n’était même pas du tout d’accord. Il avait peur pour moi, je pense, car il connaît bien les risques du métier [le père de Vincent s’est accidenté à l’entraînement, ce qui a mis un terme à sa carrière, ndlr]. Je n’ai d’ailleurs pas pensé tout de suite à devenir jockey. C’est venu plus tard, vers treize ans.

COMMENT EST VENU LE DECLIC ?

Je ne pourrais pas trop vous l’expliquer. C’est seulement qu’il m’est apparu naturel d’intégrer l’AFASEC le moment venu.

ET COMMENT VOTRE PERE VIT-IL VOTRE METIER MAINTENANT ?

Cela va beaucoup mieux. Nous nous appelons après les courses pour un petit "débriefing".

VOUS AVEZ ENSUITE EU DEUX AUTRES GRANDS PATRONS...

C’est vrai. Quand j’ai eu l’âge d’être salarié, j’ai intégré l’écurie d’Arnaud Chaillé-Chaillé. C’est mon père qui a fait les présentations, car il le connaissait et Monsieur Chaillé-Chaillé a décidé de me prendre. Il m’a fait monter ma première course au bout de deux semaines et les six premières épreuves que j’ai gagnées, c’était pour lui. Désormais, je travaille pour Guillaume Macaire et ça se passe très bien. Il m’a fait gagner mes premiers Groupes 1.

QUEL EST L’ENSEIGNEMENT LE PLUS IMPORTANT QU’ARNAUD CHAILLE-CHAILLE VOUS AIT DONNE ?

Il y en a tellement... Mais s’il faut en citer seulement un ou deux, je dirais qu’il m’a appris les tactiques de courses sur beaucoup d’hippodromes et aussi à bien finir mes chevaux après la dernière haie.

PENSEZ-VOUS PARFOIS A L’ACCIDENT QUAND VOUS ETES EN COURSE ?

Cela dépend des chevaux que je monte. Mais heureusement que j’y pense de temps en temps.

CELA VOUS AMENE-T-IL A ETRE PLUS PRUDENT ?

Non, car un cheval peut se tromper, que l’on soit prudent ou pas.

LES JOCKEYS NE SONT PAS RECONNUS COMME DES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU. EST-CE QUE CELA VOUS GENE ?

Je trouve cela incompréhensible et c’est selon moi un grand manque de reconnaissance pour le métier à risques que nous faisons. Connaissez-vous beaucoup de sports où l’on risque sa vie chaque jour ? Moi non. Et en dehors du risque que nous prenons, il faut aussi tenir compte de la condition physique dans laquelle nous devons être et de tout l’apprentissage qu’il faut acquérir. Les jockeys sont clairement des sportifs de haut niveau. Il est dommage qu’ils ne soient pas encore reconnus comme tels.

QUE CHANGERIEZ-VOUS DANS LES COURSES FRANÇAISES POUR AMELIORER VOTRE QUOTIDIEN ?

Peut-être arrêter les nocturnes et les semi-nocturnes. C’est un rythme trop difficile à tenir. Désormais, il y a des courses tous les jours et du matin jusqu’au soir parfois.

PRATIQUEZ-VOUS UN AUTRE SPORT EN DEHORS DES COURSES ?

J’ai fait de la gym pendant trois ans quand j’étais collégien, mais j’ai arrêté tous les sports quand je suis arrivé dans le monde des chevaux.

AVEZ-VOUS DES AMIS ETRANGERS AU MONDE DES COURSES ?

Oui, j’ai tout un cercle d’amis avec lesquels je ne parle pas de courses, et cela fait du bien de temps en temps. Mon meilleur ami est dans l’immobilier et il ne connaît rien aux courses.

SI VOUS DEVIEZ PARTIR MONTER A L’ETRANGER A L’ANNEE, DANS QUEL PAYS AIMERIEZ-VOUS ALLER ?

Je changerais de discipline et j’irais au Japon. Là-bas, les courses sont un sport prestigieux où le public idolâtre littéralement les chevaux. Il existe une véritable ferveur autour de ce sport et les jockeys sont classés au rang de super stars !