Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Ectot remet les compteurs à zéro en vue de "l’arc

Autres informations / 13.09.2014

Ectot remet les compteurs à zéro en vue de "l’arc

Nous allons vivre l’un des Qatar Prix Niel (Gr2) les plus excitants de ces dernières années. Ectot (Hurricane Run), paré de ses nouvelles couleurs d’Al Shaqab Racing, va faire sa rentrée. Dans un même temps, il va se tester sur 2.400m, en vue du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1). Le pensionnaire d’Élie Lellouche est très attendu, après ses victoires dans le Critérium international (Gr1), les Prix des Chênes et de Fontainebleau (Grs3). Mais, un contretemps l’a contraint à faire une croix sur la saison classique. Il y a quelques jours, il s’est exercé sur la piste de Longchamp, et son travail l’a montré en bonne condition. En plus, le Prix Niel va tester sa tenue. Son pedigree maternel comprend beaucoup de vitesse. Son frère Most Improved (Lawman) est lauréat des St James’s Palace Stakes (Gr1). Sa deuxième mère, Mahalia (Danehill), est gagnante du Prix Imprudence (L) sur 1.300m et n’a jamais dépassé les 1.400m. Ce Prix Niel va donc nous permettre de savoir s’il tiendra la distance et pourra disputer "l’Arc". D’autant qu’il sera aidé d’un leader, Serans (Le Havre), qui devrait rendre la course sélective.

VADAMOS DOIT CONFIRMER LES ATTENTES PLACEES EN LUI

Impressionnant lauréat du Prix Frédéric de Lagrange (L), qui a révélé plusieurs bons chevaux, dont Cherry Mix, deuxième de "l’Arc" 2004, Vadamos (Monsun) avait été envisagé au départ du Grand Prix de Deauville, Lucien Barrière (Gr2). Finalement, il sera en lice dans ce Prix Niel. Tardif, le protégé de François Rohaut s’améliore et il est encore appelé à progresser.

LA LIGNE DU JUDDMONTE GRAND PRIX DE PARIS

Trois des huit partants de ce Gr2 ont disputé le Juddmonte Grand Prix de Paris (Gr1) : Gallante (Montjeu), qui l’a emporté, Teletext (Empire Maker), troisième et Guardini (Dalakhani), non placé. Une donnée est cependant à prendre en compte pour cette épreuve, l’état du terrain. En ce 13 juillet à Longchamp, la piste lourde a favorisé Gallante qui a surpris tout le monde en gagnant. Teletext finissait bien et sur un terrain en meilleur état, il n’aurait pas été loin de la vérité. Il aura donc son terrain, ce dimanche, et ne devrait pas courir "l’Arc". Dans ces conditions, il peut damer le pion à des poulains qui se présentent avec une autre course en tête...

Vainqueur du Prix du Lys Longines (Gr3), Guardini s’était trouvé devant, ce jour-là, assurant un faux train avant de repartir. Dans le Grand Prix de Paris, le terrain n’était pas à sa convenance et il vaut mieux que cela. Néanmoins, sa tâche paraît compliquée pour la victoire.

Compagnon de couleurs de Gallante, mais entraîné par Aidan O’Brien, Adelaide (Galileo) a enlevé les Secretariat Stakes (Gr1) et s’est classé deuxième du Prix Hocquart (Gr2). Il peut s’imposer, car la distance et le bon terrain lui conviennent.

Cela s’annonce plus difficile pour Elliptique?(New Approach). Ce lauréat du Prix de Condé (Gr3) n’a pas convaincu à 3ans. Il aborde pour la première fois la distance de 2.400m. Une découverte qui vient s’ajouter aux doutes engendrés par ses dernières performances.