Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Grégory benoist choisit ectot, christophe lemaire montera avenir certain

Autres informations / 24.09.2014

Grégory benoist choisit ectot, christophe lemaire montera avenir certain

La température du Qatar Prix de l’Arc de Triomphe est montée d’un cran, mercredi, un peu après 18 h 45 : Sylvain Vidal nous a annoncé que Grégory Benoist monterait Ectot (Hurricane Run)... et Christophe Lemaire Avenir Certain?(Le Havre). La nouvelle était très attendue et, dès que JDG l’a publiée en exclusivité, elle a très rapidement été relayée par nos confrères, d’abord de la presse hippique internationale puis de la presse hippique française.

Le choix a été très difficile pour Grégory Benoist, qui possédait un droit de priorité. À qui donner la préférence entre le convaincant gagnant du "Niel" et l’invaincue auteure du doublé "Poule d’Essai-Diane" ?

« Effectivement, cela a été très dur pour lui de départager les deux chevaux, nous a dit Sylvain Vidal. Mardi, Grégory a monté Avenir Certain qui a fait un travail fantastique et était en magnifique état. Mais après réflexion, il a choisi Ectot. C’est un choix très réfléchi. »

Quels ont été ses critères de choix ? « Ectot est un excellent cheval et nous savons qu’il est parfois brillant. Grégory l’a toujours monté et le connaît parfaitement. Donc pour le bien de l’équipe, c’était sans doute mieux que ce soit lui qui le monte, plutôt qu’il ne découvre un nouveau jockey dans l'“Arc”. Avenir Certain est plus facile à monter et je suis convaincu que Christophe [Lemaire] s’entendra parfaitement avec elle. On peut donc dire, outre les aspects affectifs liés au fait qu’Ectot a été son premier gagnant de Gr1, que le choix de Grégory a été un choix technique. »

Qu’en pensent les entourages – propriétaires et entraîneurs – des deux chevaux ? « Tout le monde a très bien réagi. Mais c’est normal car la réflexion a été collective. Depuis quelques jours, nous avons tous beaucoup parlé : avec les propriétaires, avec les entraîneurs, avec toute l’équipe...

Il était légitime que tout le monde puisse participer à cette prise de décision. »

Grégory Benoist a-t-il été incité à choisir l’un plutôt que l’autre ? « Non, depuis le début, il n’a subi aucune pression d’aucune sorte. Il a pris sa décision seul et personne ne lui a mis de pression. »

Comment vont se passer les jours qui viennent ? « Grégory et Christophe s’entendent très bien. Ils sont très proches dans la vie. Grégory va donner à Christophe les meilleures explications possibles sur la manière de monter Avenir Certain. Cette complicité est un plus pour tout le monde. »