jerome zuliani arrete sa carriere de jockey pour se consacrer a l’entrainement

Autres informations / 03.09.2014

jerome zuliani arrete sa carriere de jockey pour se consacrer a l’entrainement

Le Grand Steeple-Chase des Flandres de Waregem restera comme la dernière course de Jérôme Zuliani en tant que jockey. Il a conclu troisième de l’épreuve avec Martalin (Martaline), le double tenant du titre. Âgé de 35 ans, Jérôme Zuliani va désormais se consacrer à une toute nouvelle carrière : celle d’entraîneur.

UNE DECISION REFLECHIE

« J’ai obtenu ma licence d’entraîneur en juin dernier, et j’ai décidé qu’il était temps pour moi d’arrêter, nous a-t-il expliqué. Le fait que j’aie obtenu cette licence a motivé ma décision. J’ai aussi des problèmes de poids et je n’ai plus trop envie de me bagarrer. Je finis ma carrière sur une troisième place dans le Grand Steeple-Chase des Flandres, et le trio réalisé par les chevaux de Patrice Quinton, donc c’est bien. J’ai pris cette décision de m’arrêter là, c’est le bon moment. »

Jérôme Zuliani a obtenu sa licence en juin, mais l’idée de devenir entraîneur avait déjà germé longtemps auparavant. C’est une décision mûrement réfléchie. « J’avais réalisé les stages en 2013, a-t-il ajouté, mais j’avais reporté le passage de la licence à 2014, car je voulais faire le meeting de Pau. De ce fait, j’ai obtenu ma licence en juin dernier. »

INSTALLATION A DRAGEY

Pour l’instant, Jérôme Zuliani devrait rester dans la Manche pour sa nouvelle carrière.

« Je vais m’installer sur le

centre d’entraînement de Dragey pour débuter. J'aviserai en fonction des événements, puis je m'installerai peut-être ailleurs par la suite. Mais je resterai en province, je ne compte pas m’installer en région parisienne. Quelques éleveurs vont me confier des chevaux, mais je n’ai pas encore de propriétaire. Je ne me fixe pas d’objectif quant au nombre de chevaux à entraîner, je désire avoir des bons chevaux. »

UNE CARRIERE RICHE EN EMOTIONS

À Dragey, Jérôme Zuliani sera donc voisin de l’écurie de Patrice Quinton, l’entraîneur qui lui a permis de vivre de nombreuses grandes émotions au plus haut niveau. « Je n’ai que des bons souvenirs de mon association avec Patrice Quinton. C’est avec lui que j’ai vraiment commencé à gagner des courses, j’ai monté essentiellement pour l’Écurie des Dunes. Nous avons passé douze ans ensemble. »

Jérôme Zuliani a remporté de nombreuses grandes épreuves, dont bien sûr la plus belle course française d’obstacle, le Grand Steeple-Chase de Paris. Il a été associé à plusieurs champions dans la discipline tout au long de sa carrière, pour Patrice Quinton mais aussi pour Philippe Cottin. « Il y a bien entendu la victoire dans le Grand Steeple- Chase de Paris avec Polar Rochelais (Le Balafré), mais aussi les deux de Martalin dans le Grand Steeple-Chase des Flandres, celle dans le Grand Cross de Pau avec Sulon (Passing Sale), mais aussi avec Malberaux (Michel Georges) pour Philippe Cottin. Il y a la victoire de Rochmi du Mont (Rochesson) dans le Grand Prix de Pau (Gr3), ou les succès avec Moskitos d’Isigny (Useful), qui était un champion à Enghien. J’ai beaucoup de bons souvenirs, et j’aurais bien aimé continuer, mais j’ai décidé qu’il était temps d’arrêter. »