La nouvelle vie de solow

Autres informations / 31.08.2014

La nouvelle vie de solow

Solow (Singspiel) s’est littéralement promené dans le Prix Quincey Lucien Barrière (Gr3), qu’il a dominé d’un bout à l’autre. Calé contre la lice extérieure et tout de suite placé en tête, Solow n’a fait que se détacher dans la phase finale de cette course pour laquelle il avait été supplémenté.

La carrière de Solow a pris une autre tournure quand Freddy Head a décidé de le raccourcir, après l’avoir fait castrer en fin d’année de 3ans. Fin mai, le cheval courait en effet le Prix Vicomtesse Vigier (Gr2), sur 3.100m. Mais sur ce genre de distance, il ne confirmait pas ses travaux du matin. Alors, en dépit de son pedigree garant de tenue, Freddy Head a tenté 1.800m lors de sa précédente sortie, dans le Prix Dream Well (A) : le cheval a alors remporté la victoire. Il a été plus impressionnant encore ce dimanche, et son entraîneur a expliqué : « Il avait beaucoup de choses pour lui aujourd’hui : le terrain lourd, la ligne droite, et le fait qu’il soit sur place. Il voyage mal et quand il vient courir à Paris, il perd une partie de ses moyens. Sa castration a joué aussi, mais il est évident que c’est le changement de distance qui a fait la différence. Le matin, il travaillait avec mes meilleurs, mais l’après-midi, il ne cessait de me décevoir. Sa mère a gagné sur 3.000m, mais lui, étonnamment, n’a pas de tenue du tout. Il a aussi connu des petits soucis de jambes à 3ans... Bref tout un faisceau de circonstances qui explique ses performances à cet âge. Mais il s’agit d’un cheval magnifique, qui a tout pour lui, et nous allons maintenant essayer le Qatar Prix Daniel Wildenstein, la veille de l'“Arc”... »

SPOIL THE FUN, UN RANG DE MIEUX

Si la supériorité de Solow n’a pu être mise en doute, spoil the Fun (Rock of Gibraltar), un peu décevant lors de sa dernière sortie, s’est totalement réhabilité. Monté dans le peloton des tribunes, tout près des animateurs, il a bien lutté jusqu’au bout pour prendre la deuxième place, devant le tenant du titre, Fire ship (Firebreak).

Son entraîneur, Christophe Ferland, nous a dit : « Il court super, pour ce qui était son objectif de l’été. À Vichy, il avait sans doute pris un coup de chaud et n’avait pas fait la valeur. Il remet les pendules à l’heure et n’est devancé que par un nouveau venu sur la distance. Il semble se bonifier avec le temps, et nous pourrions tenter le Prix Daniel Wildenstein...»

UNE FAMILLE MATERNELLE DE TENUE

Par Singspiel, Solow est un fils de High Maintenance, mais il a pris de son grand père maternel, le miler Highest Honor. Sa famille maternelle s’est pourtant révélée sur les longues distances. High Maintenance s’est classée troisième du Qatar Prix Gladiateur (Gr3) et deux fois deuxième de Listeds sur 2.400 et 3.000m. Solow est le seul gagnant de High Maintenance. Deuxième mère de Solow, Fabulous Hostess (Fabulous Dancer) s’est imposée dans le Prix de Royallieu (Gr2). Au haras, elle a produit Hostessante (Pleasant Colony), vainqueur du Prix de la Seine (L), Fabulous speed (Silver Hawk), mère d’Aspasia de Mileto (Hurricane Run), et Lady Revel (Mount Nelson), deux bonnes pouliches espagnoles. Il s’agit de la famille du vainqueur du Défi du Galop, young Tiger et du champion d’Enghien, Northerntown, lauréat du Grand Steeple (Gr2) et de la Grande Course de Haies (Gr3) sur l’hippodrome du Val d’Oise.

 

PRIX QUINCEY LUCIEN BARRIERE

Gr3 - Plat - 80.000€?- 1.600m

Pour chevaux entiers, hongres et juments de 3 ans et au-dessus, n'ayant pas, depuis le 1er septembre 2013 inclus, gagné une course du Groupe II. Poids : 3 ans, 55 k.

1er SOLOW(57)H4

Singspiel & High Maintenance

Pr/Wertheimer et Frère - El/Wertheimer & Frere Ent/F. Head - J/O. Peslier

2e SPOIL THE FUN (58) M5

Rock of Gibraltar & Avezia

Pr/Prime Equestrian S.A.R.L. - El/Snig Elevage Ent/C. Ferland - J/J. Augé

Arqana, Deauville, octobre 2010, yearling, 16.000 €, vendu par Bois Carrouges à Charles Gordon Watson Bloodstock

Arqana, Saint-Cloud, mai 2011, breeze up, 55.000 €, vendu par Gaybrook Lodge Stud à Prime Equestrian Sarl

3e FIRE SHIP (58) H5

Firebreak & Mays Dream

Pr/Assoc. IGP Partnership/P. Winkworth - El/Yorton Farm Ent/W. J. Knight - J/C. Soumillon

Autre(s) partant(s) dans l'ordre d'arrivée : Redbrook, Roero, Dastarhon, My Stone, Stormyra, Calvin Williams. Tous couru (9). (Turf) Très souple. 1'42''75. Ecarts : 5 - 1 - 3/4.

 

 LES CHRONOS

TEMPS PARTIELS

Du départ à 1.000m : 40’’99

1.000m à 600m : 25’’07

600m à 400m : 12’’45

400m à 200m : 11’’49

200m à l’arrivée : 12’’75

Temps total : 1’42’’75