Lady wood mère de poulinières

Autres informations / 05.09.2014

Lady wood mère de poulinières

Lady Wood (Vespone) a bien choisi son moment pour gagner sa course A. La représentante de Philippe Cotrel, qui avait débuté son année en remportant un Quinté à Chantilly (alors qu’elle était en valeur 36), a en effet été saillie en début d’année, et sa carrière de course touche donc à sa fin. Lady Wood a bénéficié de bonnes conditions pour construire son succès dans ce Grand Prix de Fontainebleau (A) : un bon terrain, conforme à ses aptitudes, un parcours en or, juste derrière l’animatrice, et la distance de 2.000m qui lui a permis de ne jamais être débordée par ses adversaires. Lady Wood a dominé, après avoir lutté, Gas Total (Sulamani), faisant preuve d’un certain courage. La pouliche restait sur deux échecs dans des événements, mais sur des distances plus courtes et des terrains plus souples. Thierry Thulliez a expliqué au micro d’Equidia : « Elle aime aller devant, et nous avons eu la chance d’être emmenés loin par Gas Total. Les deux dernières fois, elle avait été un peu débordée durant le parcours, sur des distances plus courtes. Elle a été saillie, et son entourage va donc décider si elle court une nouvelle fois ou si elle entre directement au haras. »

LA SŒUR DE BERNEBEAU

Lady Wood, qui a été élevée par Thomas Schweitzer, présente un beau papier de poulinière, puisqu’il s’agit d’une sœur de Bernebeau (Green Tune), gagnant du Prix Daphnis (Gr3), et de Storm Boy (Bering), deuxième du Prix Hérod (L). Leur mère, Princesse Bilbao (Highest Honor), fut troisième du Critérium du Fonds européen de l’Élevage (L). C’est une petite-fille de la lauréate du Prix Morny (Gr1) Princeline.