Le beau passage de wekeela

Autres informations / 26.09.2014

Le beau passage de wekeela

Attentiste au centre du peloton, Wekeela?(Hurricane Run) était mal embarquée, pour espérer l’emporter, à l’entrée de la ligne droite du Prix Didier Vézia (F). À trois cents mètres du poteau, la victoire semblait devoir revenir à la favorite Celesteville (Elusive City). Mais une pouliche a mis son clignotant, et déboîté : Wekeela. La pensionnaire de Jean-Claude Rouget a passé le peloton en revue pour s’imposer aisément. Bien plus facilement que ne l’indiquent les trois quarts de longueur affichés entre elle et sa dauphine Celesteville. Wekeela a eu un très beau passage lorsqu’elle a placé son accélération.

Faire ce qu’elle a fait sur une piste roulante, à Bordeaux, est très dur, ce qui confirme toute sa qualité. Nous lui attribuons donc une?JDG Rising Star . « Je le dis toujours : c’est dur de faire ce qu’elle a fait à Bordeaux, cela me rappelle Valyra, a expliqué Jean-Claude Rouget au micro d’Equidia. Wekeela est sûrement une bonne pouliche, je l’ai toujours bien aimée. Nous allons la protéger. Je ne sais pas si elle va recourir cette année, nous allons voir. Elle va faire partie des bonnes pouliches de l’écurie. Nous en avons beaucoup à l’écurie. »

Derrière Wekeela et Celesteville, c’est Wadyhatta (Cape Cross) qui s’est classée troisième, après avoir voyagé en épaisseur.

LA FAMILLE DE MONSUN

Wekeela a été vendue par Grandcamp pour 90.000 € à Jean-Claude Rouget aux ventes Arqana. Elle appartient à une famille très recherchée lors des dernières ventes de yearlings, celle de Monsun. De fait, Mosella (Surumu), la troisième mère de Wekeela, est la génitrice de Monsun, triple lauréat de Gr1 et top étalon. La deuxième mère de Wekeela, Morning Queen (Koniggstuhl), est la propre sœur de Monsun. Moonrise (Grand Lodge), la mère de Wekeela, est une sœur de Moonlight Melody (Law Society), d’où Molly Malone (Lomitas), vainqueur du Qatar Prix du Cadran (Gr1). En compétition, Moonrise s’est imposée dans le Prix Renoir (B) à Cagnes-sur-Mer. Avant Wekeela, elle a notamment donné Matauri Pearl (Hurricane Run), quatre fois placée de courses principales en Scandinavie.