Le bien-être du cheval au centre des préoccupations de la fiah

Autres informations / 23.09.2014

Le bien-être du cheval au centre des préoccupations de la fiah

La Fédération internationale des autorités hippiques (Fiah) a profité de la 20e Conférence Internationale des vétérinaires des courses et des analystes de laboratoire pour assurer l’importance qu’elle accorde au bien-être du cheval.

Dans son intervention, Louis Romanet, président de la Fiah, est revenu sur les progrès

effectués dans la lutte contre le dopage, et sur les plans de la Fédération pour mettre en place un nouveau système de certification des laboratoires d’analyses des courses. Louis Romanet a par ailleurs précisé que le Horse Welfare Committee de la Fédération prendrait encore davantage de responsabilités, notamment dans l’identification des meilleurs pratiques appliquées dans chaque pays, afin de pouvoir les exporter dans d’autres nations. L’idée est de développer des standards internationaux sur les principaux aspects de la vie d’un cheval de course : management et traitement, et afin de promouvoir de nouvelles initiatives de recherche et d’éducation. « La priorité principale dans les courses a toujours été le bien-être des chevaux et des jockeys, a affirmé Louis Romanet. Le travail principal du Horse Welfare Committee de la Fiah a toujours montré que son engagement envers le bien-être des chevaux existe non seulement au niveau des autorités hippiques des différents pays, mais aussi au niveau international. Je suis attentif à ce que dès qu’un problème apparaît, nous soyons en mesure d’agir rapidement pour trouver une solution. Je suis très confiant quant au fait que le groupe d’experts que nous avons rassemblé au Horse Welfare Committee suivra cet engagement. »